Des poivrons turcs détruits à cause d’un insecticide dangereux

Les autorités frontalières de la Bulgarie ont détruit  un lot de poivrons turcs qui contient  des résidus excessifs d’un insecticide dangereux, selon le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et aliments pour animaux (RASFF).

Les poivrons turcs contiennent un niveau élevé de résidus du pesticide pirimiphosméthyl dépassant de plus de 253 fois sa Limite Maximale de Résidus (LMR), un fait qui a été considérée comme grave par le RASFF.

L’analyse a détecté la présence de l’insecticide organophosphoré avec une proportion de 2,534 milligrammes par kilo, alors que la LMR a été établie par l’Union européenne (UE) dans la limite de 0,01 milligrammes par kilo, ce qui en fait, en pratique, une substance non autorisée.

La destruction a été notifiée par le RASFF le 8 Mars 2018 ; l’analyse a été réalisée  le 2 Mars 2018. La destruction de ces poivrons turcs les a empêchés d’accéder aux rayons des supermarchés autrichiens, pays auquel ils étaient destinés, évitant ainsi tout risque pour le consommateur.

Pirimiphosméthyl

Le Pirimiphos méthyle est un insecticide fumigant de la famille des organophosphorés, qui contrôle des insectes nuisibles par contact, ingestion et par inhalation.

L’empoisonnement au Pirimiphos méthyle peut causer des nausées, des vomissements, des maux de tête, le mucus nasal et orale excessive, salivation excessive, les yeux larmoyants, la contracture des muscles du visage, des crampes d’estomac, la diarrhée, augmentation de la transpiration, augmentation du pouls, vision floue, incoordination, confusion mentale, des troubles psychiques, des tremblements, secousses musculaires, toux, difficultés de respiration, une faiblesse musculaire et / ou des convulsions, entrée dans le coma ou même la mort d’une insuffisance cardiaque ou respiratoire.

Destruction d’un autre lot de poivrons turc à cause du Chlorpyriphos

Le même jour, 8 Mars 2018, la RASFF a annoncé la destruction d’un autre lot de poivrons provenant de la Turquie. Dans ce cas, la présence excessive de l’insecticide chlorpyrifos a été détectée, à savoir 0,085 milligrammes par kilo, alors que la LMR est de 0,01 mg / kg.

Peppers avec chlorpyrifos étaient destinées au marché allemand.

Des citrons turcs avec l’imazalil

La RASFF a émis un avertissement le jeudi 8 Mars 2018, en raison de la présence excessive du fongicide imazalil dans les citrons de la Turquie.

La présence de ce fongicide dans les citrons était 10,666 milligrammes par kilo, tandis que la LMR est de 5 milligrammes par kilo de citron.

Ces citrons turcs ont été rejetés par les autorités bulgares quand ils ont essayé d’entrer dans l’Union européenne, à destination du marché italien.

L’imazalil est un fongicide systémique d’ergostérol, inhibiteur de la biosynthèse. Contrôle un large éventail de maladies fongiques dans les fruits, les légumes et les plantes ornementales.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *