Ouarzazate : Une journée de marketing et commercialisation des dattes

Dans le cadre des efforts déployés pour le développement et la valorisation de la filière des dattes et le renforcement des capacités profesionnelles des agriculteurs, une journée de travail a été tenue le 19/07/2017 à l’hôtel Kenzi Azghor à Ouarzazate sous la supervision de l’office régional de la mise en valeur agricole de Ouarzazate et en collaboration avec l’agence belge de développement.

L’objectif de la journée est de diffuser largement la stratégie marketing et le plan de communication de la filière datte dans la zone d’action de l’ROMVAO pour préciser quels sont les marchés prioritaires à conquérir et quels sont les quantités demandées pour pouvoir dire aux commerçants que c’est dans le GIE qu’ils trouvent les dattes répondants aux normes de qualité.

Cette journée est destinée essentiellement aux dirigeants des coopératives et GIE de dattes, à l’équipe dattes du projet et des partenaires ainsi que tous les autres acteurs intervenants dans la filière.

Parmi les 130 particpants qui étaient présents, il y’avait des des représentants des coopératives, représentanats des GIE, ministère de l’agricultures (ORMVAO, ORMVAT, ONCA, ONSSA, EACCE, ANDZOA, Chambre d’agriculture, FIMADATTES…), des repréentants des provinces, et de dégégation du Tourisme

Lors de cette réunion, des exposés détaillés ont été présentés dont le premier a permis de faire le point sur la démarche de mise en place du projet de valorisation mené par l’ORMVAO; le second a porté sur les normes marocaiones de commercioaliosatioon des dattes présentés par l’ANDZOA ; le troiosième a porté sur la stratégie marketing des dattes des vallées de Drâa, Toudgha et Ouhmidi et le dernier quant à lui a abordé la démarche d’obtention de l’agrément d’exportation des dattes

Les particpants ont été ensuite invités à se regrouper en 4 groupes hétérogénes et ont été appelés à traiter les thèmes illustrés comme suit :

  • Groupe 1: comment améliorer la qualité des dattes livrés à l’unité et au sein de l’unité ?
  • Groupe 2 : comment mieux valoriser les dattes sur le marché traditionnel ?
  • Groupe 3 : comment se positionner sur les marchés de la restauration collective ?
  • Groupe4 :Comment se positionner sur les marchés de niche (dattes fraîches et touristes) ?

Après une heure et demi de travail, le rapporteur de chaque groupe a présenté la synthèse de travail de son groupe.

Au terme de cette jourée et suite au points discutés et problèmes soulévés durant cet atelier, Mr Merkouss Abdelmajid et Mr Ahmed Benhammou ont présenté les recommandations suivantes :

  • Améliorer la qualité des dattes en renforçant les formations sur les bonnes pratique de production et da valorisatio, et respect des normes de commercialisation des dattes ;
  • Augmenter le volume des approvisionnements des unités de valorisation ;
  • Concevoir à créer et former un responsable commercial au sein des GIE
  • Etudier d’installer dans certaines unités des chambre de stockageéquiper de froid négatif pour certaines variétés molles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *