Les États-Unis assouplissent les restrictions à l’importation au Maroc, et à la République dominicaine

Les autorités américaines ont levé une interdiction à la fois des importations d’agrumes en provenance d’une région du Maroc et de nombreux produits provenant d’une région de la République dominicaine.

Le Service d’inspection Zoo-sanitaire et Phytosanitaire (APHIS) met fin à une suspension sur les agrumes de la région de Berkane dans le nord-est du Maroc, après avoir effectué une mission d’audit en octobre, selon l’agence World News Maroc.

Les responsables de l’APHIS ont été satisfaits du fait que les exigences phytosanitaires étaient respectées grâce au plan d’action élaboré en collaboration avec leurs homologues marocains.

Les restrictions ont été mises en place après la découverte de la cératite dans deux cargaisons de clémentine de Berkane durant la saison d’exportation 2016-17.

Entre le 26 octobre et le 7 décembre, la région a exporté 13 600 tonnes métriques (MT) vers la Russie, 10 600 MT en Europe, 3 400 MT au Canada et 300 MT vers d’autres destinations. Les exportations au cours de cette période représentent une augmentation de 12% d’une année à l’autre.

Dans une publication séparé, l’APHIS a annoncé la levée des restrictions imposées en mars 2015 sur de nombreux fruits et légumes de la République dominicaine.

L’action originale a été prise en réponse aux multiples détections de la cératite dans la région de Punta Cana.

Les produits visés par l’interdiction étaient les avocats, les clémentines, les pamplemousses, les citrons, les mangues, les tomates, les poivrons et les mandarines.

L’APHIS a déclaré avoir mis à jour l’ordre fédéral à trois reprises depuis mars 2015 afin de lever les restrictions sur les importations d’avocat Hass, qui ne sont pas des hôtes de la cératite, ainsi que sur d’autres produits.

“L’ONPV de la République Dominicaine, avec l’assistance technique de l’APHIS, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique et l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture, a développé et mis en place un réseau national de surveillance et a lancé une campagne d’éradication.”

“L’APHIS a évalué les pièges, les activités d’éradication et les résultats de piégeage de la cératite. Aucune mouche n’a été capturée en République dominicaine depuis le 9 janvier 2017.

“L’APHIS a déterminé que les résultats de piégeage fournis par l’équipe technique de l’ONPV et de l’APHIS satisfont aux exigences d’éradication de la cératite. Par conséquent, l’APHIS élimine l’ordre fédéral limitant l’importation de fruits et légumes hôtes de la  cératite en provenance de la République dominicaine vers les États-Unis. “

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *