Agrumes : La maladie HLB détectée dans le nord de l’Argentine

Les autorités argentines ont trouvé la maladie du dragon jaune dans une plante de myrte urbaine à environ 77 kilomètres de la frontière de la zone approuvée par le département américain de l’agriculture (USDA) pour les importations de citrons en provenance du pays sud-américain.

La semaine dernière, le Service National de Sécurité et de Qualité des Aliments de l’Argentine (SENASA) a trouvé la maladie, également connue sous le nom de Huanglongbing (HLB), à La Banda, dans la province de Santiago del Estero au nord de l’Argentine, et la plante hôte a été immédiatement pulvérisée, incinérée et sa souche a également été pulvérisé avec de l’insecticide pour éliminer toute trace du vecteur le psylle asiatique des agrumes.

En conséquence, les conditions phytosanitaires concernant le HLB dans la province de Santiago delEstero sont actuellement « sous contingence », dans le but d’éviter l’installation et la propagation de la maladie.

En plus des applications d’un système documentaire de transit de plants, il ne sera pas permis de déplacer les agrumes non transformés de la région vers des zones indemnes.

Ceci est important car cette partie de Santiago del Estero se situe juste à l’extérieur de la principale province exportatrice de citron de Tucumán, et se trouve à environ 2 heures et 15 minutes de route de sa capitale, San Miguel de Tucumán.

L’accord d’accès pour les exportations du nord-est de l’Argentine (NOA) vers les États-Unis comprend les provinces de Tucumán, Salta, Jujuy et Catamarca.

À la suite de la détection, le SENASA a rappelé aux producteurs et au public d’être vigilants grâce à un suivi régulier de leurs propres plantes d’agrumes et de leurs voisins afin de détecter les symptômes de HLB et de contacter les autorités immédiatement si elles soupçonnent qu’elles ont trouvé la maladie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *