L’Égypte identifie les cibles orientales

L’AEC Egyptien met en évidence les possibilité d’export des oranges et des raisins vers l’Asie du sud-est, l’Australie et la Nouvelle Zélande.

Le Conseil d’Exportation Agricole Egyptien (AEC) a révélé des plans pour pénétrer dans de nouveaux marchés en Asie du sud-est et en Australasie afin d’accroître les exportations de fruits et légumes dans la période à venir, selon Almal News.

Mostafa Al Nagary, membre de l’AEC, a déclaré que le Conseil avait ciblé l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Corée du Sud pour l’exportation des produits, notamment les raisins, les grenades et les oranges.

En outre, du moment que les oranges et les raisins égyptiens ont pu pénétrer dans le marché chinois, des nouvelles opportunités existent maintenant dans ce marché, selon Al Nagary. Ainsi, des négociations avec la Chine sont actuellement en cours pour les exportations des oignons, des grenades et des dattes, dit-il.

On prévoit que la Chine deviendrait l’un des importateurs des fruits et légumes les plus importants à l’échelle mondiale dans les 5 à 10 prochaines années, dit-il, avec sa population atteignant 1,5 milliard.

Al Nagary a souligné l’exigence du Conseil vis-à-vis des importateurs de se conformer aux demandes énoncées par la partie chinoise afin de maintenir un flux constant de produits égyptiens vers la Chine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *