La maladie du Greening affecte 25 pour cent des agrumes mexicaines

dragon-jaune.jpg

Le Mexique est un pays qui a un grand potentiel de production des  agrumes.  Ces dernieres sont cultivées sur une superficie totale de 549 000 hectares et produisent 7 millions de fruits par an; représentant une valeur d’exportation (y compris les dérivés) de 574 millions de dollars.

Cependant, les nouvelles statistiques ont révélé que 25 pour cent des agrumes mexicaines sont affectés par la maladie du greening (ragon jaune). Les scientifiques de l’Institut national des forêts, de l’agriculture et de l’élevage (INIFAP) ont mis en place un ensemble de mesure ainsi qu’un plan de gestion pour contrôler cette maladie.

Selon le chercheur José Isabel Lopez Arroyo, la maladie du dragon jaune qui est originaire de Chine et qui a augmenté les coûts de production du citron en 2014 a affecté ausi bien les agrumes douces mexicaines (oranges et mandarines) et les agrumes acides comme la lime, le citron italien et plus sévèrement le citron mexicain.

Un projet qui a été lancé il y a huit ans a comme objectif  la gestion et la réduction de l’impact de cette maladie. Ce projet est axé sur trois principales lignes visant la lutte contre le psylle asiatique des agrumes,  transmetteur de cette maladie.

Ces trois lignes sont : l’utilisation des pesticides, la lutte biologique pour réduire la population du psylle asiatique et l’étude de la biologie de ce ravageur pour connaître les conditions de température, d’humidité et les facteurs biotiques qui affectent son développement.

Actuellement, la lutte contre la maladie du Greening est axée principalement sur le contrôle de son vecteur dans les différentes zones de production agrumicole du Mexique.

Source : fyh.es

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *