Siam 2017: “L’Agrobusiness” en vedette

Meknès accueille, du 18 au 23 avril, la 12e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (Siam). Le salon sera précédé par l’organisation, le 17 avril, des Assises nationales de l’agriculture sous le thème “Agriculture et sécurité alimentaire au fil de l’eau”.

Les ressources hydriques représentent un enjeu planétaire en matière de sécurité alimentaire, et l’utilisation durable de l’eau est l’un des principaux défis mondiaux du XXIe siècle. En effet, près de 70% de l’eau douce utilisée dans le monde sert à la production de produits agricoles.

“L’or bleu”

Selon les estimations des Nations unies, la demande mondiale d’eau dans l’agriculture augmentera d’environ 20% d’ici à 2050. Les Assises de l’agriculture feront donc le point de ce qui est désormais considéré comme “l’or bleu”.

Objectif? Sensibiliser et mobiliser les opérateurs agricoles, les décideurs et l’opinion publique sur l’impératif d’une gestion hydrique efficiente et respectueuse des impératifs environnementaux.

Cette 9e édition fera également le point sur les avancées et réalisations du Plan Maroc Vert qui, depuis son lancement en 2008, a toujours érigé l’utilisation rationnelle de la ressource hydrique parmi ses priorités.

Promotion de l’agrobusiness

La 12e édition du Siam durera 6 jours, autour du thème “Agrobusiness et chaînes de valeur agricoles durables”. Cette thématique répond à l’impératif mondial de concilier économie, sécurité alimentaire et durabilité des systèmes agricoles.

En effet, l’évolution du marché mondial du secteur de l’agroalimentaire et les risques liés à la sécurité alimentaire, en particulier sur le continent africain, créent des impératifs de durabilité de toute la chaîne de valeur.

Ainsi, le modèle de développement basé sur l’agriculture familiale est en train d’évoluer au profit de la promotion de l’agrobusiness et de l’intégration de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire, selon une démarche inclusive permettant l’accès aux marchés des petits exploitants.

Désormais, une intégration réussie et durable dans l’agrobusiness passe par l’union des producteurs, des transformateurs, des spécialistes en commercialisation, des entreprises de services alimentaires, des détaillants et des logisticiens.

Elle offre ainsi un avantage concurrentiel collectif permettant de protéger les petits producteurs, tout en préservant la qualité des terres agricoles selon des méthodes de production responsables, équitables, et respectueuses de la biodiversité et des ressources naturelles.

Un million et 1.230 exposants de 65 pays

Le salon sera érigé sur une superficie globale de 170.000 m2, dont 80.000 m2 couverte avec 3.000 places de parking.

Cette édition, organisée par le ministère de l’Agriculture, l’Association et le commissariat général du Siam, sera marquée par l’organisation d’une vingtaine de conférences thématiques, plusieurs signatures de conventions et des espaces de mise en relation (B to B).

Elle devra drainer, cette année, plus d’un million et 1.230 exposants représentant 65 pays, selon les organisateurs.

L’Italie, pays à l’honneur

L’Italie est le troisième pays agricole de l’Union européenne. C’est l’un des leaders mondiaux de l’agriculture en Europe et dans le monde.

Rappelons que le premier accord de coopération technique et financière entre le Maroc et l’Italie a été signé à Rome en 1961. Depuis, plusieurs volets de coopération ont été initiés dans plusieurs filières du domaine agricole et agroalimentaire.

Source : media24.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *