Les myrtilles du Maroc ont le droit d’accès aux États-Unis mais pendant une période “inadéquate“ et avec zéro cératite

HTN. myrtille.jpg

Les myrtilles en provenance du Maroc ont été autorisées à entrer aux États-Unis. Selon une loi qui sera effective à partir de la fin d’Août 2014, le ministère américain de l’agriculture a déclaré que les expéditions commerciales de myrtilles du Maroc seront autorisées si elles elle respecte certaines exigences phytosanitaires, notamment l’absence de deux agents de quarantaine, la cératite et la moniliose. 

L’USDA (le département de l’agriculture des états unis) a déclaré que les responsables du commerce marocains s’attendent à ce que les exportateurs du pays pourront expédier 163 tonnes de myrtilles frais aux États-Unis. Ce tonnage représenterait environ 0,1% de l’offre intérieure des États-Unis, selon l’USDA.

Selon Cort Brazelton d’APHIS (Animal and Plant Health Ipection Service) : “l’évaluation quand la période d’exportation du Maroc est incorrecte, (de juillet à août) elle vient en retard de six mois,  mais le fait qu’ils ont ouvert l’accès est positif pour le secteur de myrtille à l’échelle international“.

“C’est merveilleux de voir de plus en plus le commerce entre le Maroc et les Etats-Unis, et ce serait une merveilleuse nouveauté à voir des myrtilles marocains aux USA, mais je ne voudrais pas anticiper pour parler sur le volume réel de provenance du Maroc“ a-t-il dit

C.Brazelton dit qu’il serait choqué si le Maroc n’expédie pas les 163 tonnes  par an prévus dans le cadre du nouvel accord, mais serait agréablement surpris s’ils le font.

“Le Maroc n’est pas une vraie menace concurrentielle pour l’état de la Floride ou le Mexique, mais l’ouverture du marché des États-Unis au Maroc est un excellent exemple d’une volonté de permettre la libre concurrence dans une production de myrtille de plus en plus mondiale“ a-t-il déclaré.

Au Maroc, c’est le groupe African Blue qui détient la plus grande production (plus de 400 tonnes) et compte encore augmenter sa production dans les années à venir. Driscoll’s le leader de distribution des petits fruits vient  juste de démarrer cette année avec une dizaine d’hectares à moulay Bousselham.  

Comme condition d’entrée aux USA, les mûrs doivent être produits dans une approche  utilisant une combinaison de mesures visant l’élimination de deux organismes de quarantaine, la cératite (Ceratitis capitata) et la moniliose (Monilinia fructigena). Les envois doivent être inspectés avant l’exportation du Maroc et approuvés indemnes de ces agents nuisibles.

Seules les myrtilles traitées avec l’un des deux traitements post-récolte approuvés contre la cératite seront autorisés (fumigation au bromure de méthyle et le traitement au froid). Les myrtilles doivent être accompagnés d’un certificat phytosanitaire et d’une déclaration supplémentaire (délivrés par l’ONSSA) indiquant que les conditions pour l’importation aient été remplies.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *