Grosses quantités de fruits avariés sur le marché national

fruits-pourris.jpg

De grandes quantités de fruits avariés sont en vente sur le marché national. Ces produits sont introduits par centaines de tonnes via les frontières du nord du royaume. Un réel danger pour la santé.

Le quotidien Al Massae indique dans son édition de ce mardi 31 mars qu’une source bien informée lui a révélé que d’importantes quantités de fruits avariés ont été introduites via les frontières du nord du royaume à bord de quinze camions-remorques. Ces fruits impropres à la consommation ont été, par la suite, distribués sur les marchés de gros de Casablanca, Rabat et Agadir, fait savoir la publication. La marchandise avariée comprend des bananes importées, des ananas, des raisins congelés et plusieurs tonnes de fraises, le tout introduit à travers le poste frontière de Tanger, selon Al Massae qui ajoute que ces produits n’ont pas été soumis aux contrôles d’hygiène ni aux services de dédouanement. Des sources concordantes ont confirmé l’information au quotidien, précisant que ces fruits, qui comptent par centaines de tonnes, ont déjà par le passé été introduits sur le marché national à bord de camions frigorifiques. En effet, poursuit Al Massae, de grandes quantités d’ananas avariés, dont la date de péremption dépassait une année, ont été mises sur le marché marocain passant par les mailles des filets des services de contrôle, alors que le propriétaire de la marchandise incriminée, ainsi que celui d’un dépôt frigorifique au marché de gros de Casablanca sont toujours recherchés.

En revanche, nous apprend la publication, le chauffeur d’un camion-remorque transportant de l’ananas a été, quant à lui, arrêté aux côtés de cinq autres personnes, dont deux grossistes et deux détaillants, issus de la région de Chaouia. Mais, de l’avis du quotidien, le plus dangereux pour la santé demeure les boîtes de conserves périmées, notant qu’une analyse effectuée sur un échantillon de boîtes d’ananas saisies par les éléments de la gendarmerie royale avait relevé que le liquide avarié équivalait à de l’acide. Un réel danger pour la santé des citoyens, prévient Al Massae.

Source : le360.ma

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *