Le Maroc remplace Israël sur la liste des fournisseurs de poivron en UE

poivron1603.gif

Le Maroc a remplacé Israël comme troisième fournisseur de poivron  pour l’Union européenne (UE), selon les données du service statistique Euroestacom (ICEX-Eurostat) élaborées par le site Espagnol Hortoinfo.

Alors que les ventes de l’Espagne et des Pays-Bas sont en baisse, celles du Maroc augmentent d’année en année. Au cours de la dernière année, les ventes de poivron espagnol en UE ont baissé 9,9 pour cent par rapport à l’année précédente, tandis que celles des pays bas ont chuté de 2,5 pour cent. Le Maroc quant à lui a augmenté ses ventes de poivron en UE de 121,07 pour cent au cours de la dernière décennie.

Par ailleurs, les ventes du poivron israélien deviennent moins pertinentes chaque année. Depuis 2009, les achats communautaires de poivron en provenance d’Israël ont été réduits de 58,2 pour cent.

En 2015, l’UE a acheté un total de 1358,37 millions de kilos de poivron, soit  5,31 pour cent de moins qu’en 2014, lorsque les achats communautaires ont totalisé 1434,49 millions de kilos. Toutefois les revenus ont augmenté en passant de 2044,22 millions d’euros enregistré en 2014 à 2115,42 millions d’euros en 2015.

Un prix plus élevé 

Le prix le plus élevé qui a été payé pour les poivrons en destination de  l’UE était de  1,557 euros par kilo en 2015 en comparaison  à 1,425 en 2014, d’où l’augmentation du revenu.

Fournisseurs

Par pays, le principal fournisseur de poivron en UE  est l’Espagne, avec 513,67 millions de kilos, soit 37,82 pour cent du total. La valeur des ventes du poivron espagnol était de  773,66 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,506 euros par kilo. 

Les Pays-Bas occupent la deuxième position avec 397,86 millions de kilos, pour lesquels 743,55 millions d’euros ont été payés, avec un prix moyen de 1,869 euros le kilo. Les ventes du poivron néerlandais représentaient 29,29 pour cent du total des achats communautaires.

 

Le Maros occupe la troisième position avec 90,24 millions de kilos avec une valeur de 113,49 millions d’euros, et un prix de 1,26 euros par kilo. Les ventes du Maroc représentent  6,64 pour cent du total des achats de l’Union Européenne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *