Asaja-Huelva veut accélérer le recrutement des saisonniers marocains pour la campagne fraisière

L’organisation agricole Asaja-Huelva commence déjà à travailler pour proposer des solutions vis-à-vis de la demande en travailleurs de la part de ses partenaires,  pour la prochaine saison des fraises et des autres fruits rouges. Elle attend l’obtention de l’autorisation du Gouvernement  pour pouvoir réaliser une sélection  de travailleurs in situ qui aidera à éviter les problèmes de la dernière campagne.

Asaja-Huelva met en évidence « le problème du manque de la main-d’œuvre dont font face les entrepreneurs chaque année, suite au transfert des travailleurs espagnols et communautaires à d’autres secteurs économiques qui,  en conséquence de la reprise économique que vit l’Espagne, ils connaissent un nouveau  progrès “, indique l’organisation agricole.

Ceci, couplé aux entraves qu’a connu le processus d’embauche des travailleurs étrangers d’origine marocaine  pendant l’année dernière (Seulement  60 % des demandes réalisées par les entrepreneurs ont été satisfaites),  a conduit l’organisation agricole à  commencer le plus tôt possible, en collaborant  avec  le Service Andalou de l’Emploi et le Ministère du Travail,  les procédures pour effectuer une sélection complète des travailleurs au Maroc, où une réunion habituelle  de coordination et d’organisation aura lieu à la fin de 2017 ou au début de 2018 .

Asaja-Huelva soulignent qu’ils informeront régulièrement leurs partenaires des progrès réalisés aussi bien dans ladite réunion que dans la sélection, pour laquelle la permission officielle des autorités est attendue.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *