Agriculture : L’Union Européenne réagit à l’avertissement Marocain

La réunion a souligné l’importance du partenariat entre le Maroc et l’UE, en indiquant comment «les deux parties restent engagées dans ce partenariat. (…) L’Union européenne et le Maroc sont déterminés à le préserver et le développer dans ses différentes dimensions.

Le 21 Décembre 2016, la cour de justice européenne a publié un verdict qualifiant le Sahara occidental de «territoire non autonome» et a exhorté les Etats membres de l’UE à «cesser immédiatement tous les accords, les financement et les projets» avec le territoire.

Au même jour de la décision de la cour, les ministres des Affaires étrangères Européen et Marocain, Mogherini et Salaheddine Mezouar, ont publié une déclaration conjointe soulignant l’importance du maintien des liens commerciaux stables et de la rencontre des équipes techniques pour consultation. Ils ont souligné également que les négociations bilatérales se poursuivront dans un climat de sérénité et de confiance partagées afin de se mettre d’accord sur les arrangements nécessaires pour le développement des relations entre les deux parties, principalement dans le domaine de l’agriculture.

En outre, la déclaration a signalé que, si nécessaire, des mesures appropriées seraient prises pour maintenir l’accord de libre-échange sur les produits agricoles transformés et les produits de la pêche entre l’UE et le Maroc,  et que «les deux parties ont exprimé leur volonté de reprendre le travail et d’élargir la coopération dans tous les domaines d’intérêt commun ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *