Les importations russes en agrumes en 2013 ont augmenté et les parts de marché du Maroc en régression…

agrumesrusse.jpg

Les importations d’agrumes russes ont augmenté de 6% l’an dernier par rapport à 2012. Le marché des petits fruits et de pamplemousse, en particulier, affichent des taux de croissance élevés, 40% et 34% respectivement, rapporte le site russe fruitnews.ru.      

La Turquie et le Maroc sont traditionnellement les deux principaux fournisseurs d’agrumes, mais une partie de leur part de marché est en train de basculer vers l’Afrique du Sud et l’Egypte. Un intéressant nouveau venu sur le marché russe de la mandarine est la Géorgie.

 

 La Russie a importé 1,7 millions de tonnes en 2013, soit 1,68 milliard de dollars. Une augmentation de 6% par rapport à l’année précédente. 40% de ce volume et fournie par la Turquie et le Maroc. L’Egypte est le troisième, suivie par l’Afrique du Sud et la Chine. Le premier pays de l’UE sur la liste est l’Espagne qui occupe la sixième place. 

Les plus grands fournisseurs de mandarines sont la Turquie et le Maroc. Bien que le volume du Maroc a diminué par rapport aux années précédentes, alors que le volume de la Turquie a augmenté. Ensemble, ces deux pays représentent la moitié de l’offre de mandarine. Les autres principaux fournisseurs sont la Chine, le Pakistan, l’Espagne, l’Argentine et de l’Abkhazie. En Octobre 2013 la Géorgie a été autorisée à approvisionner le marché russe et a fini douzième sur la liste avec 12 000 tonnes.

Les Oranges sont principalement importés d’Egypte et de l’Afrique du Sud. Les volumes des importations ont augmenté de 70%. Au total la Russie a importé 500 000 tonnes d’oranges. Les autres grands fournisseurs d’oranges ont été la Turquie, l’Espagne et le Maroc. Ce dernier ne cesse de perdre, d’année en année ses parts de marché sur cette catégorie.

L’importation des Pamplemousses a augmenté de 20% par rapport à 2012 atteignant 147 000 tonnes. Le plus grand fournisseur en ce fruit est la Chine, suivie par la Turquie, l’Afrique du Sud et Israël.

Au cours des dernières années, l’importation des petits fruits a augmenté de près de 40%, de 605 000 tonnes en 2010 à 838 000 tonnes en 2013. L’importation de pamplemousse est également à la hausse de 34%.

L’importation d’orange a augmenté de 5% de 478 000 tonnes en 2011 à 504 000 tonnes en 2013. Les volumes de l’Egypte et l’Afrique du Sud sont de plus en plus haut au détriment du Maroc et de la Turquie.

Exprimée en pourcentage, la part d’exportation d’agrumes par pays est stable. La Turquie arrive en premier avec 24,6%, suivi par le Maroc (14,5%) et l’Egypte (14,1%).

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *