Le contrôle du Greening des agrumes par les épinards !

dragon-jaune.jpg

Des recherches révolutionnaires en utilisant une protéine extraite à partir des épinards pour contrôler la maladie du Greening des agrumes sont maintenant possibles et débuteront dans les prochains jours.

Dans une étape historique dans la lutte contre cette maladie, connue également sous le nom de Huanglongbing (HLB), l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a approuvé la demande de SouthernnGardens Citrus SGC pour un permis d’utilisation expérimentale.

HLB est la maladie la plus dangereuse qui s’attaque aux agrumes dans le monde. Elle a été identifiée et confirmée en Floride en 2005. HLB se trouve maintenant dans tous les comtés de la Floride où les agrumes sont cultivés à des fins commerciaux. Malgré la menace que représente le HLB pour la culture des agrumes, il n’y a malheureusement aucune méthode de lutte réussie pour combattre cette maladie.

SGC, dont le siège est basé dans le comté de Hendry, est l’un des plus grands producteurs d’agrumes dans l’état et qui a trois domaines dans le sud-ouest de la Floride, qui ont été tous infectés par le HLB. Au cours des dernières années, la SGC a travaillé pour trouver une solution efficace et effective pour cette très grave maladie.

Les activités de la SGC comprennent la participation à un ensemble de projets de recherches axées sur le développement de méthodes écologiquement rationnelles et scientifiquement éprouvées pour gérer et contrôler le HLB. SGC travaille avec plusieurs universités et organismes provinciaux et fédéraux, y compris l’Université de l’Institut de Floride pour les sciences alimentaires et agricoles, le département de l’agriculture et des services des consommateurs de la Floride, et le département américain de l’agriculture…etc.

L’EPA a accordé le nouveau permis d’utilisation expérimentale à la SGC le 30 avril. Ce permis porte sur des essais à grande échelle des plants d’agrumes contenant une protéine dérivée d’épinards, qui a été développée par la SGC à travers un programme de recherche avec la Texas A & M University.

Conformément aux conditions établies par l’EPA, la SGC peut maintenant lancer des essais sur terrain pour évaluer l’efficacité de la protéine d’épinards contre le HLB dans les tissus végétaux d’agrumes et de continuer à générer les données environnementales, sanitaires et de sécurité qui sont nécessaires en vertu de la loi fédérale pour soutenir un produit entièrement enregistré pour un usage commercial. Sur la base des données fournies par la SGC, l’EPA a également conclu que les résidus de la protéine d’épinards dans les agrumes sont sans danger pour les consommateurs.

Rick Kress, président de Southern Gardens Citrus, déclare que “depuis que cette maladie a été détectée pour la première fois en 2005, on a pris une décision immédiate pour devenir aussi proactifs que possible, d’en apprendre davantage sur la maladie et en même temps de développer des méthodes et des procédures pour faire face à cette maladie sur une base actualisée. La société a réalisé un axe de recherche basé sur des épinards, car ce produit est déjà consommé quotidiennement sans danger et devrait être plus favorablement reçu par les consommateurs. 

Kress note également qu’une solution définitive à l’élimination de cette maladie peut encore prendre quelques années, mais la dernière action de l’EPA et le soutien de tous les projets de recherche sont des étapes majeures sur le bon chemin.

Source : palmbeachpost.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *