Fraises : Les exportations turques vers la Russie ont quadruplé

Les exportations de fraises de la Turquie vers la Russie ont atteint 14 millions de dollars entre janvier et mai, contre 3,5 millions de dollars l’an dernier, en raison de la demande croissante liée à la Coupe du Monde de football 2018.

Les producteurs du district de Sultanhisar d’Aydın, qui représentent environ 50% des exportations de fraises de la Turquie, tentent de répondre à la demande de la Russie en raison de l’événement de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. Chaque année, 65 000 tonnes de fraises sont produites sous serre. La demande croissante de la Russie pour les fraises en raison de l’énorme événement a ravi les producteurs.

Bien que ce soit normalement les derniers jours de la saison des fraises, les producteurs s’efforcent de cultiver des fraises pour les camions à destination de la Russie. Selon les données de l’association Aegean Exporters, les exportations de fraises de la Turquie ont atteint 21 650 000 dollars au cours des cinq premiers mois de l’année.

Alors que les exportations de fraises vers la Russie s’élevaient à 3,5 millions de dollars en 2017, elles ont grimpé à 14 millions de dollars au cours des cinq premiers mois de 2018, une augmentation quatre fois plus importante. En termes d’exportation de la plus grande quantité de fraises, la Russie a été suivie par la Roumanie, l’Irak et l’Arabie Saoudite.

Le président de la Chambre d’agriculture de Sultanhisar, Bilal Tahran, a déclaré à l’Agence Anadolu (AA) que l’agriculture biologique est pratiquée dans toute la province et que les produits sont privilégiés sur le marché d’exportation grâce à leur qualité.

Comme la Russie est le marché d’exportation le plus important pour les fraises, Tahran a déclaré: “La réouverture du marché russe a fortement mobilisé le marché, équilibrant les prix: nous rencontrons environ 50 pour cent des exportations de fraises de la Turquie. Les producteurs sont très heureux en raison de l’augmentation de la demande liée à la Coupe du monde 2018. La saison des exportations, qui dure normalement jusqu’au 15 juin, devrait durer jusqu’à la première semaine de juillet. ”

Murat Emir, un exportateur de fraises, a exprimé son bonheur pour le dynamisme, en disant: “En raison de l’influence de l’événement en Russie, il y a une forte demande de fraises maintenant. Puisque nos produits ont diminué, nous ne sommes pas en mesure d’exporter. Nous l’avons fait en avril et en mai, mais nous essayons toujours de rattraper toutes les demandes: normalement nous nous concentrons sur le secteur de l’industrie agroalimentaire (transformation) durant cette période, mais comme la demande de la Russie a augmenté, nous n’avons pas pu nous empêcher d’y aller.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *