AVA-ASAJA exige des sanctions contre la France suite aux violentes attaques contre les camions espagnols

camion_espagne.jpg

L’Association des agriculteurs de Valence (AVA-Asaja) a fustigé les attaques “intolérables et inacceptables” des camions d’agrumes espagnols par les agriculteurs français, et a exigé des sanctions contre la France pour l’agression d’une remorque espagnole en provenance de Lorca (Murcia). 

 Le président de AVA-Asaja, Cristobal Aguado, a considéré ces actes comme une “sauvagerie inimaginable et inacceptable”, et a affirmé, dans un communiqué, que la Commission européenne devrait montrer une compensation financière “pour les agriculteurs et les transporteurs espagnols qui ont été touchés.

Le camion espagnol attaqué transportait 18 tonnes d’agrumes, que les criminels ont jeté sur le sol et ensuite brûlés, comme assuré dans un communiqué de l’organisation agricole.

Aguado a noté que les assaillants sont des “hooligans qui ne méritent pas d’être appelé agriculteurs” et AVA-Asaja a qualifié ces événements comme” une épisode de violence et d’extorsion.

“Cet incident est survenu dans un contexte dans lequel les agriculteurs français protestaient contre l’effondrement des prix à l’origine de leur production de fruits et légumes. Ces agricultures ont déjà causé “d’énormes embouteillages dans lesquels des centaines de camions ont été piégés ” à travers l’Europe, comme l’a souligné AVA-Asaja. 

Aguado a demandé à l’Union européenne d’assurer la libre circulation des marchandises et de mettre en œuvre des mesures pour que le problème ne se répète pas.

“Les agriculteurs de Valence ont également critiqué la “passivité” de la gendarmerie française, et ont souligné qu’ils n’ont pas reçu de nouvelles que les responsables de ces actes ont été  arrêtés. “

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *