Fraises: L’Espagne a obtenu les prix les plus élevés

La saison des fraises en Espagne a commencé en fin novembre, mais en décembre, elle était moins avancée que prévu, en raison de la baisse des températures qui a ralenti la production. Par contre, la production était plus élevée que d’habitude en fin d’année,  depuis que les températures avaient augmenté, bien que cette situation ait changé au début de la nouvelle année, réglementant les volumes hebdomadaires obtenus.

Par la suite, les productions sont restées plus ou moins stables jusqu’en mars, lorsque les fraises entraient en pleine production. Mais d’ici là, les pluies persistantes ont considérablement réduit la récolte. À la fin du mois de mars, le temps s’est amélioré et la production a commencé à se redresser. Les intempéries en Europe ont retardé la production des fraises dans d’autres pays producteurs, ce qui a permis d’étendre la campagne à Huelva.

En comparant les résultats de cette dernière campagne avec ceux de la précédente, à partir des données fournies par les entreprises collaboratrices de l’Observatoire des prix de l’UE, entre décembre et février, la production des fraises a augmenté de 19% par rapport à la campagne précédente. Les faibles prix mensuels pendant cette période découlent d’une offre plus importante. Toutefois, en mars (lorsque 25% de la production commercialisée de la campagne actuelle était concentrée), environ 9,4% de moins de fraises ont été commercialisées par rapport à la saison précédente. La pénurie des fraises a fait en sorte que le prix mensuel moyen en mars atteignait 1,48 euros / kg, un prix beaucoup plus élevé qu’en mars 2017.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *