Vente de tomate en UE, le Maroc en troisième position en 2014

tomate.jpg

Selon les données du service statistique Euroestacom (ICEXEurostat) L’UE (Union Européenne) a dépensé au cours de l’année 2014 un total de 3497,79 million d’euro pour les achats de tomates fraîches. 

Le volume total des tomates achetées par l’UE a chuté de plus de 47,4 million de kilos par rapport l’année précédente soit 1,54 pour cent.

En effet, en 2014 l’UE a acheté un total de 3031,08 million de kilos de tomates fraîches. Le volume de tomates achetées l’année précédente (2013) était de 3078,48 million de kilo.

Au cours de 2014, le principal fournisseur des tomates fraîches à l’UE était la Hollande avec 997,4 million de kilo, suivi par l’Espagne avec 763,27 million de kilo. La troisième position est occupée par le Maroc, avec un total de 387,83 million de kilo.

La quatrième position est occupée par la France avec 208,614 million de kilo, suivie par la Belgique avec 170,48, et l’Italie avec 102,89 million de kilo.

Valeur

Quant à la valeur des achats des tomates fraiches effectuées par l’UE en 2014, elle s’est élevée à 3497,79 million d’euros, par rapport à 3418,27 million d’euros dépensé l’an dernier. De ce total dépensé, les Pays-Bas ont reçu une valeur de 1285,28 million d’euros, l’Espagne 907,77 et le Maroc  330,71 million d’euros.

Les prix

Parmi les trois principaux pays fournisseurs de tomates fraîches pour l’Union Européenne, les meilleurs prix ont été reçus par les Pays-Bas, avec 1,29 euro le kilo, suivi par l’Espagne 1,19 euro le kilo, alors que le prix obtenu par le Maroc était de 0,85 euro le kilo.

Source : hortoinfo.es

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *