Une offre excédentaire de la tomate en Europe fait chuter les prix

prix_tomates.jpg

“Il y’a beaucoup de nouveaux intervenants qui ne comprennent pas encore l’équilibre fragile de ce secteur”, a déclaré Philippe Puech de la société Idyl. “Actuellement, le marché est saturé. Ceci est dû principalement à la surproduction pendant la période du “changement d’origine.”

“Les prix sont très bas à l’heure actuelle, sauf pour les produits de haute qualité qui permettent une légère différenciation de la concurrence”, a déclaré Philippe. “L’Espagne est notre plus gros concurrent.” Avec beaucoup de produits locaux et d’autres importés, les prix ont été faibles pour cette saison, qui a commencé en octobre et qui durera jusqu’à la moitié du mois de mai.

Idyl fait partie du groupe Puech, qui a pris de plus en plus d’ampleur au Maroc au cours  des 40 dernières années. La société dispose de 250 hectares dédiés à la production de tomates dans le pays ainsi que des partenariats avec des exportateurs marocains importants pour commercialiser ses tomates en Europe. La société assure une production importante de tomates rondes qui sont utilisées pour dominer les offres de produits, toutefois  plusieurs nouvelles variétés sont également plantées telles que les tomates cerises et les tomates grappes afin d’assurer une diversification de la gamme offerte.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *