Une nouvelle solution pour éviter le blotchy sur vos tomates

Pour lutter contre le blotchy des tomates la société Espagnole Ecoculture Biosciences,

leader dans le développement de solutions spécifiques pour lutter contre les stress abiotiques dans les cultures, résout les problèmes causés par les taches de maturité ou blotchy  sur les tomates, contribuant ainsi à augmenter la rentabilité du produit. Elle le fait avec l’application d’un de ses produits, qui combine le molybdène et le bore et facilite la formation d’acide abscisique.

Le blotchy est un trouble physiologique de la tomate. Il en résulte une maturation irrégulière du fruit, entraînant un manque d’uniformité, et affecte toutes les variétés, les périodes de culture et les types de sol. Les symptômes peuvent varier en intensité et peuvent être confondus avec ceux causés par le virus de la mosaïque (TMV) ou le champignon Botrytis, et sont généralement identifiés par la présence de taches vertes à gris foncé ou jaune à rouge pâle, qui donnent au produit l’apparence d’avoir mûri irrégulièrement. Ces taches sont principalement situées dans la partie supérieure du fruit. Ce problème n’est visible qu’à un stade avancé, à partir du moment où la couleur commence à changer.

 

Les causes de formation de ces plaques sont généralement une fertilisation excessive en azote, une conductivité  électrique (EC) élevée, un faible taux de potassium, une faible absorption du calcium et du bore, une mauvaise gestion de l’éclaircissage, les variations de température et de luminosité pendant la maturation et l’humidité relative élevée de l’environnement et du sol.

Une fois que la synthèse du lycopène commence (un processus connu sous le nom de caroténogenèse), l’acide abscisique devient un régulateur clé. Blush, d’Ecoculture Biosciences, contient du molybdène dans sa formulation, qui est un élément clé dans la formation de l’ABA (acide abscissique) en agissant comme un cofacteur clé dans la synthèse des caroténoïdes. C’est aussi une partie structurelle de l’enzyme oxydase, qui transforme l’aldéhyde de l’acide abscisique en hormone ABA, et en bore, ce qui améliore la formation de sucres dans le fruit, ce qui entraîne un degré Brix plus élevé.

Utilisé à la dose de 2 cc/litre, Ecoculture’s Blush prévient l’apparition de taches de maturation, augmentant ainsi la rentabilité pour le producteur. En outre, les meilleurs résultats sont obtenus en combinaison avec XStress, qui atténue les effets négatifs causés par certaines situations de stress, et NHDeltaK, qui permet l’absorption du potassium sans empêcher l’absorption du calcium et du magnésium.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *