Un nouveau lot de citron turque intercepté en UE

citron.jpg

Selon le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et aliments pour animaux (RASFF), un lot de citrons Turque a été retenu à la frontière de la Bulgarie parce qu’il contenait des  résidus  du Biphényle et du Chlorpyrifos.

À rappeler que l’Union Européenne (UE) a décidé depuis le 1er avril d’augmenter les contrôles sur les citrons en provenance de la Turquie en raison des différents incidents qui ont eu lieu. 

Selon les analyses effectuées mardi 14 juin, le citron turque contenait des résidus de Chlorpyrifos, dont la LMR est de 0,2 mg/kilo,  à un taux de  0,504 milligrammes soit 2,52 fois la LMR autorisée.

Le  Chlorpyrifos est un  insecticide organophosphoré à large spectre d’action. Un groupe de chercheurs des facultés de pharmacie, de biochimie et de médecine à l’Université de Buenos Aires (UBA), ainsi que des scientifiques de l’Université nationale de Comahue (Argentine), ont montré que l’exposition à de faibles doses de chlorpyrifos (CPF) provoque le cancer du sein. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *