UE : blocage d’un lot de citron Turque

citron.jpg

Un lot de citrons en provenance de la Turquie a été retenu à la frontière de la Bulgarie pour contenir des résidus de Biphényle et de Chlorpyrifos, comme cela a été indiqué par le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et aliments pour animaux (RASFF).

Il est à rappeler  que l’Union Européenne (UE) a décidé d’augmenter à partir du 1er avril les contrôles sur les citrons en provenance de la  Turquie, compte tenu de l’augmentation des  risques pour ces produits (Voir article du 06/04/2016).

Selon les analyses effectuées samedi 9 avril, les citrons turcs contenaient des traces de Biphényles (substance interdite en UE) avec un taux de 0,292 milligrammes par kilo, plus des résidus de pesticides Chlorpyrifos à un taux de 0,430 milligrammes par kilo. Selon la base de données des résidus de pesticides de la Commission Européenne, la limite maximale de résidus (LMR) pour le chlorpyrifos est fixée à 0,2 mg/kg, tandis que la LMR pour le biphényle a été fixé à 0,01 milligramme kilo. Par conséquent, le taux du Clorpyrifos est égal à deux fois la LMR autorisée; le Biphényle, quant à lui, en plus d’être interdit son taux détecté est 30 fois la LMR autorisée.

Le Biphényle, substance très toxique, est utilisé pour le traitement de surface de certains fruits comme les agrumes afin d’éviter le développement des moisissures. Il est insoluble dans l’eau, donc ne disparaît pas avec un simple rinçage du fruit.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *