La Turquie a généré en octobre 42% des alertes pour les légumes et les fruits arrivés à l’UE.

Les fruits et légumes que l’Union européenne (UE) a importés de la Turquie au cours du mois d’octobre ont été les protagonistes absolus de la génération d’alertes sanitaires, à la fois pour les résidus de pesticides en excès et pour tous les autres aspects, selon le RASFF (Rapid Alert System for Food and Feed, RASFF) le système d’alerte rapide pour l’alimentation humaine et animale

Selon le RASFF, les légumes et les  fruits de la Turquie ont généré 41,94 % des alertes qui ont eu lieu en octobre pour tous les aspects. Pour les résidus de pesticides, le pourcentage était de 35,71%.

Le total des alertes pour toutes les catégories produit en octobre dans les fruits et légumes qui ont accédé ou tenté d’accéder aux marchés communautaires a été de 31, tandis que les résidus de pesticides dans les légumes et les fruits ont généré 14 alertes.

La Turquie est placée en tête des deux listes, avec 13 alertes génériques et 5 pour les résidus de pesticides. La Chine et le Nigeria sont classés en deuxième place avec 3 alertes chacun dans le classement total des alertes. En deuxième place dans le classement pour tous les aspects viennent la Chine et le Nigeria avec 3 alertes chacun, l’Espagne et la Thaïlande apparaissant avec 2 alertes ; et  une seule alerte pour l’Inde, l’Iran, la Belgique, le Vietnam, le Liban, la Costa Rica et l’Albanie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *