Tunisie : la contrebande de la banane explose portée par une fiscalité restrictive

tunisie_banane_1.jpg

En Tunisie, la banane se retrouve parmi les dix produits les plus commercialisés en contrebande. La principale raison de cette situation est une taxe de 36% qui frappe les importations de ce fruit.

Legs du régime Ben Ali, cette fiscalité entrave l’entrée légale de la banane dans le pays. Aussi le marché local est-il largement dominé par la banane entré en contrebande par les frontières algérienne et libyennes. Selon Fresh Plaza, qui cite une étude de la banque mondiale, le fruit coûte 30% plus cher en Tunisie qu’au Royaume-Uni.

Mais la banane n’est pas le seul produit à connaître ce sort, puisque, poursuit l’étude, le café se voit également appliquer une lourde fiscalité  et son prix dans le commerce tunisien est le double de celui pratiqué au Royaume-Uni.

Source : agenceecofin.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *