Tomates : depuis 2013, les exportations espagnoles diminuent tandis que les exportations marocaines augmentent

Les exportations espagnoles des tomates continuent de baisser depuis 2013, tandis que le Maroc augmente ses ventes de ce légume à l’Union européenne (UE) d’une année à l’autre.

L’Espagne diminue, le Maroc augmente

L’exportation de la tomate a été réduite de 21,15 % depuis 2013, une réduction de 217,22 millions de kilos depuis cette année, passant de 1 026,75 millions de kilos en 2013 à 809,53 en 2017. Au cours des dix dernières années, le Maroc a augmenté ses ventes de tomates vers l’UE de 32,28%, passant de 305,96 millions de kilos en 2008 à un total de 404,72 millions de kilos en 2017.

Le nombre de sociétés exportatrices de tomates espagnoles a également été réduit, puisque 643 entreprises ont réalisé ce travail en 2013, alors qu’en 2017 ce chiffre a été ramené à 624.

Meilleur prix

Mais il y a une bonne nouvelle pour compenser. En vérifiant les données sur les exportations des tomates au cours des dix dernières années, on observe qu’en 2017 le prix le plus élevé obtenu par la vente à l’étranger des tomates a été atteint, avec un prix moyen pour l’année qui vient de s’achever  de 1,24 euros par kilo, 39,84 %  de plus que le prix moyen de 2008, dans lequel la valeur moyenne du kilogramme de tomate exportée était de 0,89 euro par kilo.

Le prix le plus élevé atteint en 2017 pour l’exportation des tomates a permis à l’Espagne d’atteindre le deuxième chiffre le plus élevé des dix dernières années avec 1 003,19 millions d’euros, juste derrière l’année 2013 (record également par le volume des exportations) la valeur des ventes des tomates à l’étranger a atteint 1 012,42 millions d’euros.

Les pays

L’Allemagne était la destination de 26,27% des tomates exportées par l’Espagne en 2017. L’année dernière, l’Allemagne a acheté au total 212,66 millions de kilos de tomates espagnoles, pour lesquelles elle a payé 287,46 millions d’euros, avec un prix moyen de 1,35 euros par kilo, le plus élevé des 5 plus gros acheteurs. En 2017, 218 entreprises espagnoles ont exporté des tomates vers l’Allemagne.

Le Royaume-Uni suit l’Allemagne en importance pour l’achat des tomates en Espagne, avec un volume de 118,42 millions de kilos pour une valeur de 135,58 millions d’euros, à un prix moyen de 1,145 euros le kilo. Le nombre d’entreprises qui ont vendu des tomates au Royaume-Uni en 2017 a été de 157.

La France occupe la troisième place parmi les clients espagnols de la tomate. L’année dernière, elle a acheté 111,3 millions de kilos, pour lesquels elle a payé 124,86 millions d’euros à un prix moyen de 1,122 € / kg, dans des opérations réalisées par 298 entreprises.

La quatrième place est occupée par la Hollande, qui en 2017, a acheté 105,1 millions de kilos de tomates, pour une valeur de 118,76 millions d’euros et un prix moyen de 1,131 euros le kilo. Les entreprises qui ont vendu des tomates en Hollande l’année dernière ont été au nombre de 175.

Le cinquième client des tomates espagnoles est la Pologne, qui en 2017, a acheté 53,07 millions de kilos pour 59 ,12 millions d’euros, à un prix moyen de 1,114 euros le kilo. Les ventes de tomates espagnoles en Pologne ont été réalisées par 111 entreprises.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *