Tesco suspend quatre fonctionnaires pour avoir gonfler les prévisions des profits.

tesco.jpg

Quatre hauts dirigeants de la chaîne de supermarchés britannique Tesco ont été suspendus suite aux gonflements des prévisions de bénéfices à 250 millions de livres (317 millions d’euros), a indiqué la compagnie. 
 
“Nous avons découvert un problème sérieux et nous avons agi en conséquence” a rapporté Dave Lewis, le directeur général de Tesco. Deva eLewis a expliqué que la firme comptable Deloitte mène une “enquête indépendante et approfondie. “Les  irrégularités présumées remontant à fin Août dernier, lorsque la chaîne de supermarchés, la plus grande du Royaume Uni, a informé la ville de Londres (quartier financier), qu’elle prévoit un bénéfice d’exploitation de 1.100 millions de livres (1.400 millions d’euros) au cours des six derniers mois. 

Tesco divulguera son rapport des résultats semestriels le 23 Octobre prochain. Mais avant, il a été contraint de commencer l’enquête et la suspension de quatre agents, dont les identités n’ont pas été divulguées.  

Les médias britanniques rapportent que parmi les suspendus figure le  chef de la direction du Royaume-Uni, Chris Bush.

Après avoir signalé aujourd’hui l’existence de ces irrégularités présumées, les actions de la société ont chuté à leur plus bas niveau en onze ans. Avant midi, les titres de la chaîne sont en baisse de 7,51 %.

«Ce sont des moments difficiles pour Tesco et pour ses actionnaires. Nous sommes choqués par ces événements», a déclaré Shore Capital consultant chez Stockbrokers.

La chaîne de supermarchés a admis aujourd’hui que l’écart de rémunération, qu’elle croyait d’environ 250 millions de livres (€ 317.000.000), va connaitre une chute de profit de 46% par rapport à​​l’année précédente.

“Le président et moi-même avons agi rapidement pour lancer une enquête indépendante et approfondie. Le conseil, mes collègues, nos clients et moi espérons que Tesco opérera avec intégrité et transparence “, a déclaré Lewis.

Le directeur général, qui a quitté la multinationale Unilever et a pris le poste de Tesco, au début du mois. Il a remplacé Philip Clarke, qui après 40 ans dans l’entreprise avait appris les prévisions de bénéfices Août dernier avant sa retraite.

Source revistamercados.com
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *