Syngenta s’apprête à lancer la vente de sa division de semences des légumes

syngenta.jpg

Le groupe Swiss des produits chimiques agricoles Syngenta (SYNN.VX) est sur ​​le point de lancer la vente de sa division de semences des légumes visant à augmenter ses fonds par un rachat d’actions, selon des sources proches du dossier.

La société, dont l’activité principale est la production et la commercialisation des pesticides, est sous pression suite au rejet de l’offre de Monsanto qui est de l’ordre de 47 milliards de dollars. Syngenta  a déclaré ce mois-ci son intention de racheter des actions d’une valeur de plus de 2 milliards de dollars pour rassurer ses actionnaires en stimulant le rendement des investisseurs.

La compagnie a demandé à JP Morgan (JPM.N) d’organiser la vente de sa division de semences de légumes qui devrait rapporter environ 2 milliards de dollars, selon les mêmes sources. L’unité a réalisé des ventes de 663 millions de dollars l’an dernier, ce qui représente environ 4 pour cent des ventes du groupe. Syngenta et JP Morgan ont refusé de faire des commentaires sur le sujet.

Les informations sur la division des semences de légumes, qui comprend une forte activité des semences de tomate, devraient être envoyées aux acheteurs potentiels le plutôt ce mois-ci et les offres provisoires sont susceptibles d’être faites avant Noël.

La division des semences de légumes est susceptible de susciter l’intérêt de plusieurs grands groupes, toutefois certains d’entre eux peuvent abandonner l’affaire en raison des  préoccupations antitrust, ont indiqué les mêmes sources.

Pour le secteur des semences, Syngenta est en concurrence avec de grands groupes comme DuPont, Dow , Bayer  et Monsanto. Des concurrents relativement plus faibles sont également sur la scène à savoir Adama d’Israël  détenue en majorité par ChemChina, l’australien Nufarm, KWS Saat (Allemagne), et les français Vilmorin et Limagrain.

L’une des sources affirme que certaines petites entreprises peuvent se regrouper  pour faire une offre potentielle à la société, en raison de la taille de l’actif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *