Souss-Massa : les emballages vides de pesticides inquiètent

D’après les études menées entre 2009 et 2014, les quantités globales de déchets agricoles dans le Souss-Massa sont estimées à 3.240.753 tonnes, réparties entre les déchets organiques (98 %) et les déchets inorganiques (2%).

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont organisé, mardi 19 septembre à Agadir, un atelier sur la stratégie de gestion des emballages vides de pesticides dans le Souss, et ce, en prélude à la mise en place d’un programme pilote de gestion de ces emballages dans la région.

En effet, les pesticides font partie intégrante des facteurs de production. Cependant, une fois utilisés, les emballages constituent une nuisance pour l’environnement; par conséquent, il faut développer une approche en vue de leur recyclage et valorisation.

Le développement de la stratégie qui découlera de cet atelier entre dans le cadre de l’appui fourni par la FAO et le FEM (Fonds de l’environnement mondial) au Maroc pour la gestion des pesticides durant leur cycle de vie ainsi que la gestion raisonnée des ravageurs des cultures. Au niveau de la région Souss-Massa, les déchets générés par les secteurs agricole et horticole sont de différentes natures. On distingue globalement 8 types de déchets répartis en deux catégories : les déchets organiques et les déchets inorganiques .

D’après les études menées entre 2009 et 2014, les quantités globales de déchets agricoles dans le Souss-Massa sont estimées à 3.240.753 tonnes réparties entre les déchets organiques (98%) et les déchets inorganiques (2%). Ces études ont été réalisées par l’Office régional de mise en valeur agricole du Souss-Massa sur les déchets inorganiques dans le Massa, l’Association agrotechnologies Souss-Massa pour les déchets organiques dans le Souss et la Fondation du Crédit Agricole pour le développement durable sur les déchets organiques et inorganiques.

Source : leseco.ma

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *