SIAM 2018: Un niveau record de visiteurs

La 13e édition du Salon international de l’agriculture du Maroc (SIAM) qui s’est terminée le 29 avril a remporté un franc succès. Plus de 70 nations dont 23 pays africains et 1.700 exposants étaient présents au rendez-vous. Et un niveau record de visiteurs a été enregistré.

Le SIAM 2018 a fermé ses portes et son bilan s’avère globalement positif et satisfaisant. Voilà qui renforce le statut de ce salon devenu un rendez-vous incontournable de l’agriculture marocaine, régionale et africaine.

Organisé du 24 au 29 avril dernier à Meknès, le salon a été une véritable plateforme d’échange et de promotion pour les différents intervenants tant nationaux qu’étrangers opérant dans le développement et la durabilité du secteur agricole.

Ainsi, cette 13e édition, placée sous le thème «Logistique et marchés agricoles» et qui avait la Hollande pour invitée d’honneur, a-t-elle été marquée par un taux de participation remarquable.

Les chiffres en témoignent. 70 pays ont participé à cette édition dont 23 pays africains, contre 66 pays dont 21 africains lors de la précédente édition, renforçant ainsi la position du Maroc en tant que «porte de l’Afrique». Par ailleurs, le salon a constitué une véritable vitrine pour les opérateurs de la filière agricole avec 1.700 exposants, contre 1.350 lors de l’édition 2017.

De même, le SIAM 2018 a été un véritable rendez-vous d’échanges constructifs en accueillant 32 conférences scientifiques. A ce titre, il faut souligner que plusieurs ministres africains et étrangers, des délégations étrangères et des représentants régionaux ont participé aux activités de cette édition.

Par ailleurs, la fréquentation du salon a été particulièrement forte avec 1.025.000 visiteurs, contre 810.000 l’année précédente. C’est dire l’attrait du salon auprès des professionnels, mais également des particuliers.

Enfin, cette édition a été marquée par la signature de nombreuses conventions entre opérateurs de la filière agricole.

Source: http://fr.le360.ma

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *