La Russie maintient son embargo sur les fruits et légumes turcs

Selon le service fédéral de surveillance vétérinaire et phytosanitaire de la Russie, certains légumes, fruits et autres produits alimentaires turcs ne seront toujours pas autorisés à accéder au marché de la Fédération de Russie.

Le service des importations russe avait convenu avec les autorités turques d’envoyer une délégation dans ce pays, afin d’évaluer la qualité des produits turcs et, le cas échéant, lever l’embargo qui régit divers produits, y compris les tomates, les concombres, les raisins, les fraises, les pommes et les poires.

Ce changement d’attitude est motivé par le fait que le chef  du gouvernement turque Recep Tayyip Erdoğan a décidé, le 15 mars  dernier, de suspendre la délivrance des licences pour les importations (hors taxe) pour le blé, le maïs, la farine et de l’huile de tournesol en provenance de Russie.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *