Purification des eaux usées avec de la pelure des agrumes

L’eau polluée est un problème majeur dans le monde, surtout si elle contient des métaux lourds. Des chercheurs de l’ Université de Grenade ont collaboré avec le Centre de recherche électrochimique et de développement technologique et le Centre d’ingénierie et de développement industriel pour créer un nouveau matériau adsorbant pour nettoyer les eaux contenant des métaux lourds et des composés organiques considérés comme polluants à l’aide de la pelure des  agrumes.

Les pelures de fruits comme les oranges et les pamplemousses sont abondantes, mais elles sont habituellement jetées car elles ne sont pas utiles. Plus de 35 millions de tonnes sont produites chaque année dans l’industrie alimentaire.

Le matériel  a été fabriqué avec un traitement Instant Controlled Drop, un traitement chimique, qui a modifié la structure des pelures, en leur donnant des propriétés adsorbantes, comme une plus grande porosité et une surface spécifique. En raison de ce traitement, le matériau devient sélectif afin d’éliminer les métaux et les polluants organiques de l’eau.

Une recherche ultérieure menée par les mêmes chercheurs a montré qu’il était possible d’emballer le nouveau matériau sous formes de couches fixes, semblables à un filtre par lequel les eaux usées passent dans un processus de flux constant. Les résultats montrent un grand potentiel pour l’utilisation du matériau en tant qu’adsorbant capable de rivaliser le charbon actif commercial pour la récupération des métaux présents dans les eaux usées, de manière à pouvoir réaliser des processus durables dans lesquels des produits avec une grande valeur commerciale peuvent  être obtenue à partir des résidus de l’industrie alimentaire.

À noter que le café  peut également être utilisé pour filtrer les métaux lourds de l’eau.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *