Plus de 200 participants au premier congrès international de la tomate

conference_tomate.jpg

Comment sera le secteur de la tomate en 2020? Quelles sont les opportunités d’amélioration de la production, et comment les ventes vont se développer? Ces questions ont fait partie des principales thématiques évoquées au cours de la première conférence internationale de tomate, qui a commencé le 13 avril à Anvers (Belgique).

La conférence qui a duré trois jours a connu la présence de plus de 200 visiteurs. L’événement a été divisé en deux parties : scientifique et commerciale  et les visiteurs pouvaient choisir dans quelle session ils voulaient participer.

Des chiffres et des idées

Le premier jour, au cours de la partie commerciale, les tendances de la production de tomates de plusieurs pays étaient à l’honneur. Des portes paroles de la Belgique, France, Pays-Bas, Scandinavie, Espagne et l’Italie ont présenté aux participants des chiffres et la situation dans le secteur de la tomate  dans leur propre pays.

Conférencier principal Philippe Binard

“La production mondiale de tomates est équivaut à plus de 130 millions de tonnes,” a déclaré Philippe Binard de Freshfel.  “La Chine est le plus grand producteur mondial de tomate avec 40 millions de tonnes. L’Europe est classée deuxième et produit environ 16 millions de tonnes de tomates. D’autres pays qui ont une forte production sont les États-Unis, l’Inde et la Turquie. “En Europe, l’Espagne et l’Italie sont les plus grands producteurs de tomates. L’Europe exporte beaucoup de tomates, mais au cours de certains mois beaucoup d’importations ont lieu également. Le pays européen qui exporte le plus de tomates est la Hollande avec 931.000 tonnes et le pays européen qui importe les plus grands volumes est l’Allemagne avec 817.000 tonnes. L’exportation de la tomate européenne a été mise sous pression  à cause de l’embargo russe.

14 et 15 Avril

Jeudi 14 Avril, a connu la participation de plusieurs autres intervenants partageant leurs expériences dans, par exemple, les tendances, la qualité, la segmentation, le marketing, la durabilité et la consommation des tomates. Vendredi 15 avril une tournée a eu lieu au cours de laquelle une visite a été organisée au profit des producteurs et aux coopératives belges.

Source : freshplaza.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *