Oranges : forte baisse pour les exportations andalouses

Les exportations d’oranges andalouses ont chuté de 15 pour cent en volume, en dépit du fait que leur valeur est restée stable, principalement en raison de la hausse de la valeur de l’unité sur le marché européen de 18 pour cent, selon le rapport de l’observatoire des prix et des marchés du  conseil andalou de l’Agriculture, des Pêches et de l’Environnement.

Le rapport souligne que la tendance mensuelle des exportations vers le marché européen est comparable à celle de la saison précédente, bien que ces volumes soient plus élevés jusqu’au mois de décembre et plus faibles à partir du mois du mois de mars. Les oranges ont représenté 74 pour cent de toutes les exportations d’agrumes au cours des 11 premiers mois de la campagne.

Les exportations de mandarines ont été réduites de onze pour cent en volume et seulement cinq pour cent en valeur, principalement en raison de l’augmentation de sept pour cent de leur valeur unitaire sur le marché européen. La tendance mensuelle des exportations vers le marché européen a été similaire à celle des campagnes précédentes, en dépit de la réalisation d’une valeur nettement plus élevée en octobre.

Les exportations de citron ont été réduites de 29 pour cent en volume, mais ont augmenté de 18 pour cent en valeur, principalement en raison de l’augmentation de 66 pour cent de leur valeur unitaire sur le marché européen, ce qui a conduit à une augmentation de 21 pour cent de la valeur des exportations de l’UE (et une hausse de 38 pour cent de la valeur de l’unité sur le marché hors UE). La tendance mensuelle des exportations vers le marché européen est similaire à celle de la saison précédente, même si des baisses importantes ont été observées au cours des mois de novembre et janvier et à partir du mois de mai.

Les exportations de pamplemousse ont chuté de 18 pour cent en volume, mais ont augmenté de 13 pour cent en valeur. La tendance mensuelle des exportations vers le marché européen est différente de celle des campagnes précédentes. En général, les exportations de pamplemousse sont les moins représentatives de tous les agrumes, ce qui représente 1,7 pour cent des exportations totales d’agrumes andalouses au cours des onze premiers mois de la campagne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *