Nouvelles variétés de poires canadiennes tolérantes au feu bactérien

Une décennie après l’explosion du fléau phytosanitaire « feu bactérien » qui a poussé plusieurs producteurs canadiens de poires à abandonner ce secteur, une lueur d’espoir apparaît à l’horizon. 

La raison: un ensemble de nouvelles variétés qui offrent une résistance au feu bactérien, une rusticité au froid et une production à haute densité ont été développées.

L’hiver dernier, 20 000 caisses de poires Cold Snap ont été vendues aux détaillants en Ontario, a déclaré Matt Ecker, directeur des ventes et du développement commercial de la coopérative Vineland Growers, qui a le droit exclusif de cultiver et commercialiser cette poire au Canada.

Plus de 80 000 arbres ont été plantés en Ontario et en Nouvelle-Écosse par environ 25 producteurs, a-t-il dit.

“Ce fut une excellente occasion de présenter une poire canadienne. Nous l’avons commercialisé depuis la dernière semaine de novembre jusqu’à début février”, a déclaré Ecker. ” C’est certainement la production des poires qui a commencé à réapparaitre  en Ontario. ”

Cold Snap

Cold Snap est le programme de commercialisation de Harovin Sundown, une poire qui a été développée pendant prés de 40 ans par le programme de reproduction Harrow à la station de recherche d’Agriculture et Agroalimentaire de Canada en Ontario.

En 2010, le Centre d’innovation et de recherche de Vineland – une organisation à but non lucratif visant à apporter de l’innovation horticole aux agriculteurs canadiens – a assumé la licence de Harovin Sundown et a commencé le processus de commercialisation, a déclaré Michael Kauzlaric, responsable de la sensibilisation des producteurs.

Le nom Cold Snap a été choisi pour souligner la niche du marché des poires en tant que fruit d’hiver, a déclaré Kauzlaric.

Le centre a également hérité de plusieurs autres poires prometteuses du programme de reproduction, et deux sont distribués aux producteurs: HW 623 et HW 624.

Kauzlaric a déclaré qu’ils espéraient s’appuyer sur le succès de Cold Snap en proposant des cultivars qui ont des périodes de récolte plus longues, ce qui permet aux producteurs d’étendre leur saison et de fournir de nouvelles variétés intéressantes aux consommateurs.

Les trois nouvelles variétés de poires ont une bonne tolérance au feu bactérien et sont bien adaptées aux hivers froids du Canada, a déclaré Kauzlaric. En plus elles sont bien adaptées à la production de hauts rendements dans les plantations à densité élevée.

C’était la clé pour inciter les cultivateurs à donner plus de chance aux nouvelles  variétés de poires, a déclaré Ecker.

“Avec de nouvelles pratiques de plantation, comme les systèmes à haute densité, et ces nouvelles variétés tolérantes au feu bactérien, nous pouvons améliorer la production”, a déclaré M. Ecker. “C’est un énorme avantage pour nos producteurs qui ont ces poires de gros calibre et qui nécessitent moins de main-d’œuvre pour l’éclaircissage”.

La coopérative Vineland Growers s’attend à voir une augmentation de la production d’environ 30 pour cent par an pour les prochaines campagnes, car plus de vergers seront en pleine production.

“Ces nouvelles variétés Harrow donnent à nos producteurs de l’espoir à nouveau”, a déclaré Ecker.

Kauzlaric  a déclaré que deux autres variétés HW 623 et HW 624 ont été également développées. HW  623 est résistante à la rouille et HW 624 a une tolérance élevée au feu bactérien.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. OUHIB dit :

    Bonsoir à toute l’équipe
    Bravo pour toutes ces réalisations, franchement ça commence à faire peur pour les diminutions des superficies de poirier dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *