Myrtille : les exportations de Pérou augmentent de 227,7%

blueberries.jpg

L’Institut national de statistique et d’informatique (INEI) a déclaré qu’au cours du premier trimestre de 2016, les exportations de myrtille ont atteint un record de 22,5 millions de dollars soit 227,7% de plus que durant la même période de l’an dernier.

Les exportations de myrtilles au cours du premier trimestre de chaque année ont connu une croissance rapide et se sont élevées à un total de 5426,7 tonnes au cours des sept dernières années, dont 69,0% ont été enregistrées durant l’année en cours.

Principaux acheteurs

Au cours du premier trimestre de 2016, les myrtilles fraîches ont été les plus exportées, principalement aux États-Unis qui ont acheté 2 382 tonnes (60,9% du volume total des exportations), suivies par les Pays-Bas (20,1%) et le Royaume-Uni (13,6 %). Au cours de la même période, le Pérou a exporté du jus de myrtille à la Colombie, le Panama, le Chili et Puerto Rico.

 

À l’heure actuelle, les États-Unis et le Canada représentent plus de 50% de la production des myrtilles au monde. En Amérique du Sud, le Pérou est le quatrième producteur, derrière le Chili, l’Argentine et l’Uruguay.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *