MOROCCO FOODEX. LES OLIVES NOIRES À L’ASSAUT DU MARCHÉ AMÉRICAIN

L’oléiculture au Maroc a connu, ces dernières années, un net développement grâce aux efforts du ministère de l’Agriculture dans le cadre du Plan Maroc vert. Le secteur est aujourd’hui en phase de grande production, mais les écoulements rentables sont devenus difficiles. Développer les opportunités d’exportation est une solution envisageable. En effet, le système de veille de l’EACCE (Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations) a montré, lors de ses récentes prospections, que le segment des olives de table, notamment celui des olives noires confites, bénéficie d’une conjoncture favorable sur le marché américain. Pour y arriver, les unités de production nationales doivent se mettre en conformité avec les exigences techniques américaines pour obtenir l’agrément de la FDA, autorité américaine de contrôle alimentaire, et ensuite exporter vers ce pays.

Accompagnement des entreprises exportatrices 


L’EACCE a ainsi lancé un appel d’offres pour l’accompagnement des exportations des petites entreprises en vue de la qualification et de la valorisation des exportations des olives noires confites sur le marché américain. Le travail de mise à niveau qui sera mené par l’EACCE ciblera les usines produisant déjà l’olive noire confite, mais exportée vers d’autres marchés que les États-Unis, ainsi que les usines témoignant déjà d’un niveau moyen à satisfaisant en matière de management de sécurité sanitaire des aliments. Dans ce contexte, 7 usines candidates seront concernées par cette opération: deux à Casablanca, une à Safi , une à Marrakech et trois à Taourirt. L’EACCE devrait par ailleurs les accompagner jusqu’à obtention de l’agrément et enregistrement auprès de l’autorité de contrôle alimentaire aux USA. L’ouverture des plis aura lieu le lundi 8 avril 2019 aux bureaux de l’EACCE. Il est à rappeler qu’en 2013, l’établissement a été investi de nouvelles missions afin d’accompagner la dynamique du Plan Maroc vert. Ses principales missions concernent la coordination des exportations, la veille stratégique opérationnelle et la promotion des exportations.

Source : leseco.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *