Monsanto vise la division de Bayer Agrochem si la fusion avec Syngenta échoue

bayer.jpg

Plus de neuf semaines après que Monsanto a fait son offre d’achat pour Syngenta, le fabricant américain de semences et d’herbicides explore d’autres options si la société suisse continue de rejeter l’accord.

Brett Begemann, chef d’exploitation de Monsanto, a déclaré par téléphone que sa société pourrait faire une offre d’acquisition de l’activité des produits de protection des cultures de Bayer si elle n’arrive pas à acheter Syngenta. Même si Monsanto est “engagée” à l’acquisition de Syngenta, “nous ne pourrons pas attendre la réponse pour une éternité,” a-t-il dit.

“Il ya d’autres options pour réaliser notre conquête dans le marché des produits de protection des cultures, et nous allons faire de notre mieux pour réaliser notre objectif,” a déclaré Begemann. “Je ne sais pas ce que Bayer compte faire avec sa firme des produits de protection des cultures et si elle compte la vendre ou pas, mais je suis sûr qu’elle sera heureuse de discuter de quelques autres types d’arrangement de commercialisation.”

Les commentaires de Begemann font l’objet de la dernière partie de guerre des mots entre Syngenta et Monsanto qui tente de pousser son rival suisse à revenir à la table de négociations. Le Président de Syngenta Michel Demare a déclaré que l’offre de Monsanto était simpliste et est peu susceptible d’être approuvée par les organismes de réglementation.

Monsanto produit l’herbicide Roundup ainsi que des cultures qui sont génétiquement modifiées (OGM) pour tolérer cet herbicide.  Elle cherche à posséder plus de produits chimiques exclusifs qui peuvent être développés en tandem avec de nouvelles semences modifiées pour maximiser leur valeur et les commercialiser plus rapidement, souligne Begemann. Syngenta est le plus grand fabricant mondial d’herbicides, insecticides et autres produits chimiques utilisés pour contrôler les ravageurs des cultures, Bayer est le deuxième.

 

Source : news.agropages.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *