Monsanto refuse la deuxième offre d’acquisition de Bayer

monsanto_bayer.jpg

L’offre de Bayer pour acheter Monsanto à plus de 60 milliards de dollars avait bouleversé le monde de l’agriculture. Bayer avait fait une offre d’achat à la société américaine Monsanto  à 62 milliards de dollars, y compris la dette, soit 122 dollars par action. Cette offre, estimée trop faible par Monsanto,  a été rejetée.

Dans le but de ramener Monsanto à la table de discussion, Bayer a envoyé au cours des derniers jours à la compagnie Américaine une lettre en disant qu’elle a aligné le financement de la transaction et est sûre que tous les obstacles réglementaires peuvent être surmontés, selon des personnes familières avec le sujet. 

Bayer  a demandé d’avoir accès à l’information d’affaires détaillé, connue sous le nom de diligence raisonnable qui  pourrait, toujours selon la même société,  conduire à une offre plus élevéeCependant, Bayer n’a pas augmenté son offre. 

Monsanto, qui a examiné la proposition peu changée, a répondu en refusant d’accorder un tel accès jusqu’à ce que Bayer augmente son offre. Monsanto a également dit à la société allemande que, en plus d’augmenter son offre, elle a besoin de plus de clarté sur d’autres questions, y compris les risques réglementaires avant d’accepter un accord.

Selon Wall Street Journal les actions de Monsanto ont diminué vendredi de 2% après-midi après l’offre.

 

Bayer vise à conclure un accord qui formerait le plus grand fournisseur mondial de semences et de produits chimiques agricoles. Monsanto basée à Saint-Louis, n’ayant pas pu acheter son rival suisse Syngenta AG, a indiqué qu’elle est ouverte à un accord avec Bayer, mais elle n’a pas spécifiée les conditions qu’elle est prête à accepter. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *