Maroc Taswiq étudie un plan marketing pour 15 produits du terroir

maroc-taswiq.jpg

Maroc Taswiq planche sur une étude de plan marketing et commercial à l’export de 15 produits de terroir à forte valeur ajoutée. Cet Office de commercialisation et d’exportation (OCE), désormais focalisé sur le développement et la promotion du commerce équitable et solidaire, souhaite passer à la vitesse supérieure dans la promotion des exportations des produits du terroir, principalement ceux à forte valeur ajoutée. «L’Office a développé un savoir-faire en matière de promotion et de commercialisation des produits de terroir. 
Afin d’accélérer le développement commercial de son portefeuille de produits, l’OCE souhaite recourir à une assistance technique pour améliorer les conditions de développement des exportations de 15 produits du terroir», indiquent les responsables de l’Office, relevant du ministère du Commerce extérieur.

Il vient de lancer à cet effet un appel d’offres ayant pour objectif la réalisation de cette étude de promotion à l’export pour portefeuille de 15 produits du terroir (agricoles et agro-industriels) correspondant à 10 filières : huile d’olive, huile d’argan, safran et dérivés, figue de barbarie et ses dérivés, condiments (câpres et olives), figues et ses dérivés, plantes, miel, grenadier et couscous. Selon l’OCE, les produits du terroir font l’objet d’une stratégie de développement et de promotion volontariste par les pouvoirs publics, ayant permis d’améliorer la valorisation et la diversification de l’offre. 

À ce jour, ces produits sont confrontés à diverses faiblesses, notamment en matière de commercialisation et d’exportation. Ainsi, l’objectif de l’étude devra permettre d’identifier les principaux circuits commerciaux à l’exportation à cibler, les conditions d’accès à ces circuits ainsi que les rencontres B2B à organiser avec un échantillon de donneurs d’ordre ou partenaires à l’international. 
La démarche consiste d’abord à évaluer le potentiel des produits de terroir concernés (terroirs de production, quantité et qualité de la production, labellisation en cours ou acquise, réalisations commerciales, organisation commerciale, niveau de valorisation,…) et à hiérarchiser les priorités. Elle porte ensuite sur l’identification des principales tendances, des circuits de distribution et principaux donneurs d’ordre clés sur un portefeuille prioritaire de marchés internationaux. Par la suite seront définis les facteurs de succès pour améliorer les conditions d’accès aux marchés internationaux avant de définir un plan triennal d’action marketing et commercial à l’exportation, probablement pour la période 2015-2017 (l’étude sera réalisée sur 6 mois). Ce plan d’action comprendra entre autres une short-list qualifiée de partenaires commerciaux cibles (grande distribution, circuits spécialisés, franchise, plateforme digitale, importateurs distributeurs, sociétés spécialisées…) à l’international avec un planning des rencontres B2B pour impulser le placement commercial à l’international.

À noter que le développement des produits de terroir constitue l’un des objectifs privilégiés du Plan Maroc vert (pilier Il, consacré au développement d’une agriculture solidaire), en tant qu’alternative «très prometteuse» pour le développement local viable et durable, particulièrement dans les zones marginales et difficiles. L’OCE se positionne aujourd’hui en tant qu’agrégateur des petits et moyens producteurs dans le cadre du PMV. Il est à noter que les études régionales d’identification et de caractérisation des produits de terroir ont permis d’inventorier une centaine de produits et de recenser plus de 200 groupements de producteurs. 
Cette première liste de produits fera l’objet d’actualisations périodiques selon les résultats des investigations et recherches futures. S’agissant des actions du gouvernement en 2015 concernant les produits de terroir, le programme d’action sera axé sur l’opérationnalisation des plateformes logistiques des produits de terroirs de Meknès et d’Al Hoceima ainsi que sur l’appui aux coopératives en matière de labellisation et de promotion des produits de terroir. 

Source : lematin.ma

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *