L’Union européenne analyse les prix d’entrée de la tomate marocaine

tomate.jpeg

Le groupe de travail des prévisions de tomate de la Commission européenne, composé de plusieurs experts des différents états membres de l’ UE et des responsables de la CE, ont analysé hier  le 1er juin à Bruxelles, la situation du marché, les attentes pour la prochaine saison et le régime des prix d’entrée des tomates importées par l’UE, en particulier celles importées du Maroc. 

FEPEX estime que la situation actuelle du marché est due principalement à la  forte croissance des importations de tomates en provenance du Maroc au cours de la période allant du mois d’octobre jusqu’au mois d’avril. Selon les données fournies par le groupe d’experts de la commission européenne, les importations de tomate en provenance du Maroc  sont passées de 4903 tonnes au cours du mois d’octobre de la campagne 2000/2001 à 32,655 tonnes pendant le mois d’octobre de la campagne 2015-2016 et de 16,387 tonnes au cours du mois de novembre à 52,749 tonnes au cours de la même période. 

Cette augmentation des importations est maintenue au cours de toute la campagne de production espagnole et coïncide également avec  une forte croissance de la superficie et de la production aux Pays – Bas, qui ont passé respectivement de  1.133 hectares en 2000 à 1.770 hectares en 2016 et de 520.000 tonnes à 900.000 tonnes au cours de la même période.

Par conséquent, FEPEX sollicite le rétablissement de l’efficacité du système des prix d’entrée, l’amélioration des mesures de gestion des crises du marché, la distinction entre les tomates rondes et les autres types de tomate et l’application  de l’accord de partenariat entre l’UE et le Maroc afin d’éviter des perturbations graves du marché. 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. mohamed dit :

    lllooooolllllll

  2. Babette Laurent dit :

    Très bon site. Je vous remercie. Bisous.
    Babette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *