L’UE ouvre ses portes aux fruits et légumes turcs

turquie-ue.jpg

L’Union européenne (UE) a conclu un accord avec la Turquie qui comprend, entre autre, l’importation des fruits et légumes turcs au territoire européen. 

L’accord a eu lieu au sommet tenu à Bruxelles entre les dirigeants des 28 états membres de l’UE et le premier ministre turc, Ahmed Davutoglu.

Cette assemblée a essentiellement abordé le dossier des réfugiés syriens qui ont accédé au  territoire turc en vue d’atteindre le continent européen. L’UE accordera à la Turquie, en plus de relancer les négociations pour l’adhésion de la Turquie à l’UE, qui ont été gelées depuis 2007, un total de 3.000 millions d’euros pour que l’ancien empire ottoman garde les 2,2 millions réfugiés syriens sur son territoire.

Les négociations ont commencé au début du mois de décembre avec l’ouverture du chapitre économique, dans lequel l’importation des fruits et légumes est incluse.

Cet accord surgi à un moment délicat pour la Turquie étant donner l’embargo imposé par la Russie sur les importations turques après l’abattement de l’avion russe.

A cet occasion, le premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a déclaré : “c’est un jour historique pour notre processus d’adhésion à l’UE, je suis reconnaissant à tous les dirigeants européens pour ce nouveau départ.”

Pour sa part, le président du conseil européen, Donald Tusk, a affirmé : “nous avons convenu de relancer le processus d’adhésion avec la Turquie “.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *