L’Oriental : un potentiel colossal pour contribuer aux efforts de développement de l’agriculture bio au niveau national

La région de l’Oriental recèle un potentiel naturel et humain d’une importance majeure susceptible de lui permettre de contribuer de manière efficace aux efforts déployés au niveau national pour promouvoir et encourager la culture des produits bio, en plein essor pour ses bienfaits multiples.

La culture bio est un système de production durable qui permet non seulement la mise sur le marché de produits de qualité et aux bienfaits sur la santé mais aussi de préserver les ressources naturelles, environnementales et animales et contribuer à l’économie de l’énergie.

Consciente de l’importance écologique et socio-économique de l’agriculture biologique, et afin de se structurer au niveau régional conformément au contrat programme entre la profession et l’Etat, l’Association marocaine de la filière des productions biologiques (AMABIO) a créé sa section régionale de l’Oriental en mars 2013.

Outre sa participation à plusieurs manifestations nationales, la section de l’Oriental a mis sur pied un plan d’action régional, validé par le conseil d’administration de l’AMABIO. Ce plan a porté notamment sur l’organisation d’une visite technique dans les régions de production biologique au profit des professionnels de l’Oriental et des agriculteurs désirant se convertir en agriculture biologique.

L’objectif de ces voyages est de permettre aux professionnels de la région de s’informer sur les techniques de production pratiquées en agriculture biologique et d’échanger leurs  expériences dans le domaine de la production biologique avec leurs homologues d’autres régions du Maroc.

La section de l’AMBIO a organisé par ailleurs une session de formation sur la conduite du maraîchage en mode de production biologique à Berkane et une journée d’étude à Oujda sur les perspectives de développement de la production biologique dans la région avec la participation de la région de Champagne Ardenne (France).

De son côté, le conseil régional de l’Oriental a conclu un accord de partenariat avec celui de Champagne Ardenne sur la sélection de produits bio importants de l’Oriental et l’encadrement des producteurs par des experts en la matière.

Selon des données de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole de la Moulouya, les productions certifiées Bio dans la région de l’Oriental consistent en 42.000 Ha du romarin (Taourirt, Jerada et Figuig), 10 Ha d’olivier (Oujda, Laayoune et Berkane), 15 Ha de maraîchage (Berkane, Oujda et Jerada) et 8 Ha de menthe (Oujda).

Quant aux cultures en cours de conversion, elles concernent 16 Ha de luzerne, 3 Ha d’orge et 1 Ha de maraîchage (Jerada) et environ un hectare de nèfles (Berkane).

Au vu de l’importance de ce secteur prometteur, un contrat programme a été signé entre les pouvoirs publics et l’Association marocaine de la filière des productions biologiques (AMABIO). Le contrat table sur une production de 400.000 tonnes de produits certifiés bio, dont 60.000 à l’export à l’horizon 2020.

Dans ce contrat programme, l’Etat s’engage à soutenir une partie des coûts de la certification des produits biologiques et à contribuer au renforcement de la R&D dans la filière.

La loi relative aux produits biologiques au Maroc, promulguée en 2013, constitue un cadre important pour la protection des produits bio et la définition des conditions de sa production et de sa commercialisation conformément aux dispositions du Plan Maroc Vert.

Source : mapexpress.ma

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *