L’Espagne certifie ses mandarins pour surmonter les problèmes liés aux conditions météorologiques

Avec moins de 6 semaines avant la fin de  saison  pour la variété Clemcott, la marque continue de prospérer sur les marchés européens, affirme l’association des producteurs de cette variété. Cette mandarine tardive  est commercialisée à partir de janvier jusqu’au mois d’avril.

Au cours de cette saison 2016-2017, les calibres ont été faibles pour presque toutes les variétés de mandarine et clémentine; “Cependant, la campagne Clemcott a été marquée par une certaine stabilité, garantissant un approvisionnement suffisant à la fois pour la catégorie Extra et la catégorie I. ”

Selon les producteurs,  “cela est dû à aux bonnes pratiques agricoles, telles que la taille et/ou l’utilisation de systèmes couvrant les arbres, qui assurent à la fois des calibres optimaux et empêchent la pollinisation croisée.”

“Les consommateurs exigent de plus en plus des aliments de meilleure qualité, avec un accent sur leurs qualités nutritives et leur bienfaits pour la santé”, soulignent-ils.

Depuis 2011, le Club des variétés végétales protégées a réalisé des actions promotionnelles qui ont réussi à positionner la marque Clemcott dans le segment de haute gamme du marché des agrumes.

Avec la marque consolidée en Europe, le Club travaille à faire en sorte que les fruits fournis par ses associés soient reconnus et appréciés par le consommateur, qui pendant des années ont préféré les produits de saison tardive en raison de leur qualité extraordinaire.

“La principale raison de la bonne réputation de la Clemcott est sa stabilité, ses excellentes qualités organoleptiques demeurent inchangées de janvier jusqu’en avril chaque campagne, ” affirment les producteurs. ” Toutes les fermes certifiées Clemcott mettent en œuvre les conditions techniques nécessaires pour obtenir des fruits d’excellente qualité. ”

À l’heure actuelle, il y a environ 1 000 hectares de Clemcott certifiés sur les régions espagnoles d’Andalousie, de Valence et de Murcie, ainsi que dans le sud du Portugal. Dans le but d’augmenter cette superficie, le Club travaille pour promouvoir l’utilisation des méthodes pour faciliter l’isolement des autres agrumes pollinisateurs, tels que le revêtement temporaire avec la maille, ce qui donne d’excellents résultats.

“Au cours des campagnes comme celle actuelle, où les phénomènes météorologiques difficiles ont causé des dommages importants aux fruits, l’acheteur, à plus que jamais, besoin d’une garantie que le produit acheté répondra à ses attentes, et cela ne se réalise que par un processus de certification comme celui du Clemcott”. soulignent- ils.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *