L’Espagne a importé 36% de plus de fruits et légumes marocains

Le Maroc est actuellement le premier fournisseur du marché d’importation espagnol des  fruits et légumes, avec des expéditions d’un montant total de 462,3 millions d’euros jusqu’en octobre 2017, soit une croissance de 36% par rapport à la même période de l’année précédente.

Pendant ce temps, la France est le deuxième plus grand fournisseur, avec 256,2 millions d’euros; soit 3 % de plus. Le prix moyen des fruits et légumes marocains sur le marché espagnol était de 1,5 euros / kilo, alors que celui des fruits français était de 0,39 euro / kilo.

Le Maroc a enregistré une forte croissance sur le marché espagnol.  Durant  la période allant de janvier à octobre des cinq dernières années, il est passé de 153,5 millions d’euros en 2013 à 462,3 millions d’euros en 2017, soit une augmentation de 201%. La croissance a également été constante, avec 199,6 millions d’euros en 2014, 274,7 millions d’euros en 2015 et 340,6 millions d’euros en 2016.

En termes de volume, le développement a également montré une tendance à la hausse au cours de la période, avec une croissance de 117% au cours des cinq dernières années, avec 144 432 tonnes en 2013, 163 675 tonnes en 2014, 199 247 tonnes en 2015, 246 349 tonnes en 2016 et 314 112 tonnes en 2017.

De même, le prix moyen des fruits et légumes du Maroc a progressivement augmenté, passant de 1,05 euros / kilo à 1,5 euros le kilo au cours des cinq dernières années. Selon FEPEX, ceci est principalement le résultat de la diversification des produits importés. De janvier à octobre 2017, la croissance la plus remarquable a été enregistrée par les tomates, avec 36,7 millions d’euros; 59% de plus qu’à la même période de 2016, et les poivrons, avec 48,6 millions d’euros (+ 41,5%). Les haricots verts ont été le légume le plus acheté, avec 108 millions d’euros (+ 1,5%). Concernant  les fruits, certains des produits les plus populaires sont les fruits rouges, les pastèques, avec 33,6 millions d’euros (+ 71,8%) ou les oranges, avec 22,4 millions d’euros (+ 358%).

Le deuxième plus grand fournisseur d’Espagne en termes de valeur est la France. Cependant, la France est le premier fournisseur en termes de volume avec 648 114 tonnes (+ 4%). Le prix moyen était de 0,39 euro / kilo, inférieur au prix moyen d’il y a cinq ans, qui était de 0,45 euro / kilo, principalement en raison du fait que les achats de pommes de terre représentent plus de 65% du total.

En comparant les deux principaux fournisseurs espagnols, la différence de prix moyen des importations en provenance de France et du Maroc est frappante: 0,39 euro / kilo contre 1,5 euros / kilo, et la tendance est aussi à la baisse du prix moyen des fruits et légumes français (0,45 euro/kilo il y a cinq ans) et celui des produits marocains à augmenter.

La différence dans le prix moyen est principalement due au fait que les produits importés ne sont pas les mêmes. Les importations françaises se composent principalement de pommes de terre et de pommes, tandis que dans le cas du Maroc, la gamme de produits a augmenté, notamment dans le cas des légumes. Les haricots verts, avec un prix moyen de 1,7 euros/ kilo, les poivrons, avec 1,4 euros/kilo, et les fruits rouges sont parmi les produits les plus importés du Maroc, selon les données de la Direction Générale des Douanes.

Pour FEPEX, la croissance des importations en provenance des pays voisins est préoccupante. Surtout le cas du Maroc, dont les calendriers de production chevauchent avec ceux des espagnols.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *