Les ventes mondiales de tomate pilotées par le Mexique, les Pays-Bas et l’Espagne

tomate.jpg

Selon les données de la division de statistique des Nations Unies ( ONU), Le Mexique est le premier exportateur mondial de la tomate, suivi respectivement par les Pays-Bas et l’Espagne.

Ces trois premiers pays représentent près de la moitié des exportations mondiales de la tomate fraîche, avec 43,67 pour cent des 8286,6 millions de kilos de ce légume qui ont été exportés en 2014.

Le Mexique a exporté 1537,95 millions de kilos, les pays bas 1126,5, l’Espagne 954,82. Le Maroc, quant à lui, figure en sixième position, après la Turquie et la Jordanie avec 485,42 millions de kilos de tomates.

Destinations

Compte tenu des principaux clients de chaque pays, le Mexique a envoyé en 2014 la quasi-totalité de ses exportations de tomates fraîches aux États-Unis, soit 1509,96 millions de kilos.

La hollande, quant à elle, dispose d’une plus large gamme de destinations. Au cours de la même période (2014), elle a exporté 458,67 millions de kilos en Allemagne,  194,44 vers le Royaume-Uni, 63,71 en Suède, 51,13 en Italie,  46,38 millions en Belgique, 29,77 en Russie, 25,84 en Espagne, 2,84 aux Emirats arabes unis et finalement  207 000 kilos aux États-Unis.

Les exportations espagnoles de tomate ont été réparties comme suit : 218,06 millions de kilos en Allemagne, 141,66 en France, 135,56 au Royaume-Uni, 106,55 en Hollande et 60,41 vers la Pologne. L’Espagne a également exportée 60 000 kilos de tomate vers le Maroc.

Pour sa part, le Maroc a exporté vers la France 332,32 millions de kilos de tomates fraîches, 60,98 à la Russie, 36,75 au Royaume-Uni, 16,88 aux Pays-Bas et 10,77 millions de kilos en Espagne.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *