Les producteurs britanniques de fruits rouges travaillent sur la « première ferme robotisée au monde »

Le «Robot Highways» offre une vision de l’avenir de la culture des fruits rouges. Il créera la plus grande démonstration mondiale connue de robotique et de systèmes autonomes qui fusionnent plusieurs technologies d’application dans un seul système agricole.

Le projet, qui vise à garantir la durabilité de l’industrie en s’attaquant aux pénuries de main-d’œuvre, au besoin de production alimentaire mondiale et à réduire l’impact environnemental du secteur agricole, a reçu un financement de 2,5 millions de livres sterling de chez Innovate UK.

Première ferme robotisée au monde

Robot Highways fournira ce qui est largement considéré comme la première ferme robotisée au monde. Une flotte de robots exécutera une multitude de fonctions à la ferme en une seule opération, alimentée par des énergies renouvelables.

La coopérative Berry Gardens, qui appartient à des producteurs, fait partie du consortium chargé de la réalisation du projet. Le groupe est également composé de Saga Robotics, un leader de la robotique pour le secteur des fruits à baies, de l’université de Lincoln et de l’université de Reading, entre autres. Ils affirment que le projet est essentiel à la durabilité de l’industrie en réduisant la dépendance du secteur à la main-d’œuvre saisonnière, estimant une réduction de 40 % de la main-d’œuvre nécessaire.

Destinée à être livrée d’ici 2025 à travers le Royaume-Uni, le « Robot Highways » exploitera l’intelligence artificielle et les technologies d’apprentissage automatique et des améliorations cruciales seront apportées aux infrastructures de télécommunications en milieu rural.

L’Université de Lincoln – par le biais de son Lincoln Institute for Agri-food Technology – dirigera la contribution universitaire au développement robotique et coordonnera le système de contrôle de la flotte.

Un énorme potentiel

Le professeur Andrew Hunter, vice-chancelier adjoint pour la recherche et l’innovation de l’Université de Lincoln, a déclaré : « Il est largement admis que la robotique transformera les industries agroalimentaires dans les années à venir, mais il reste encore beaucoup de recherche et de développement à faire ».

Le «Robot Highways » est extrêmement opportun car il répondra à un besoin national et international pressant et positionnera le Lincolnshire et le Royaume-Uni à la pointe des innovations en matière de recherche dans cette industrie véritablement mondiale.

« Le secteur de l’industrie agroalimentaire est le plus grand secteur manufacturier du Royaume-Uni – soit deux fois plus important que l’industrie de l’automobile et de l’aérospatiale combinées – soutenant une chaîne alimentaire qui génère une valeur ajoutée brute de 113 milliards de livres sterling, avec 3,9 millions d’employés dans cette industrie véritablement internationale.

Le professeur Simon Pearson, Directeur du Lincoln Institute for Agri-Food Technology, a déclaré: «Il s’agit d’un important pas en avant pour faire progresser la robotique vers le marché. Je suis ravi que des opportunités se concrétisent pour le secteur et la robotique agroalimentaire en particulier ».

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *