Les prix de l’oignon vont-ils revenir à la normale ?

onions.jpg

Depuis le mois de janvier tout le monde en parle. L’oignon, cet ingrédient qui a été dissimulé pendant plusieurs années dans le panier de chaque  ménage marocain accapare actuellement les affiches, son prix qui a passé de 3 DH/Kg le kilo à 14 DH/Kg (voir même plus dans certaines régions) lui a permis d’être la star de l’année.

En effet, cette flambée des prix est due principalement à deux facteurs :

– La réduction de la superficie qui est de passée de 7000 hectares à 5000 hectares au cours des trois dernières années.

– Les mauvaises conditions climatiques, plus précisément la vague de froid qu’a connu la région d’El Hajeb, première zone productrice d’oignons à l’échelle nationale, ainsi que la baisse des précipitations.

Néanmoins, un éclat de lumière  apparait au fond du tunnel. La fameuse “crise d’oignon” risque de ne plus durer pour longtemps vu que les cultures irriguées seront sur le marché à partir du mois d’avril.

Une bonne nouvelle qui soulagera surement la majeure partie des ménages marocains. Toutefois, plusieurs mesures doivent être mises en place pour éviter que cette flambée des prix surgit au cours des prochaines années à savoir l’installation des unités de stockage du produit qui assureront les  besoins nationaux avec des prix raisonnables pour les consommateurs et les subventions des agriculteurs afin de freiner la réduction des superficies cultivées …

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *