Les premières mûres et framboises mexicaines arrivent en Chine

framboises_et_mures.jpg

Après plusieurs années de négociations, le Mexique a exporté ses premières livraisons directes de fruits rouges sur le marché chinois au cours de la semaine dernière, d’autres volumes plus importants seront envoyés au cours de cette semaine.

Jenny Fang directeur adjoint de Shanghai Oheng Import & Export Co. a déclaré que  la première expédition composée de 48 palettes des fruits rouges de la multinationale  Driscoll’s est arrivée dans la nuit du 23 janvier, et que des analyses en laboratoire ont été effectuées par les services concernés par la surveillance de la qualité et la sécurité alimentaire.

Fang a affirmé que d’autres livraisons de mûres de la société Driscoll’s ont eu lieu le 24 ainsi que celles de la société Naturipe.

“Les deux livraisons ont été inspectées samedi par les autorités responsables et ont été libérées facilement “, rajoute-t-il.

L’entreprise SVA Fruits a reçu le premier lot de mûres mexicaines de la marque Naturipe composé de 45 palettes.

“Chaque palette est composée de 240 colis, et chaque colis de 12 barquettes pesant 125 grammes chacune”, a déclaré David Smith, directeur des opérations de SVA Fruits.

Smith a rajouté que tous les promotions et les événements ont été planifiés, y compris une conférence de presse formelle qui sera organisée plus tard cette semaine à Pékin ou Shanghai.

” Nous sommes très motivés non seulement pour l’évolution du marché de nos mûres, mais pour l’ensemble de la gamme des fruits rouges”, a déclaré Smith.

“Nous offrons toute une gamme de produits pour nos clients, ainsi ils pourront consommer ces fruits rouges frais, congelés, en jus…etc. C’est une composante essentielle de notre stratégie de marché. Les mûres sont une étape importante pour être en mesure de fournir d’excellents fruits de qualité aux consommateurs chinois 365 jours par an.

Smith a également affirmé que les consommateurs chinois étaient très heureux de consommer tous les fruits de différentes couleurs tels que les prunes violettes très sombres qui sont presque noires, les raisins noirs sans pépins  et les mulberries.

“Ce que je voudrais vraiment voir, c’est que les consommateurs chinois introduisent les fruits rouges frais dans leur vie quotidienne. Une fois ils connaitront les bienfaits de ces fruits pour la santé, ainsi que leurs goûts   délicieux, je suis sûr qu’ils reviendront pour acheter une quantité plus importante “, a déclaré Smith.

Le président de Driscoll’s, Kevin Murphy, a déclaré l’année dernière à  freshfruitportal que la société avait commencé à cultiver des fruits rouges dans la province chinoise du Yunnan il y a quelques années.

“La production de cette région est très faible, actuellement nous nous  appuierons sur les importations, mais nous espérons que le volume produit va augmenter d’ici trois ou quatre années afin que nous puissions répondre à la demande du marché,” a-t-il dit, en ajoutant que le projet comprend également la myrtille et la fraise, qui sont deux éléments qui feront l’objet des prochaines négociations Mexico-chinoises.

“Nous commençons doucement mais sûrement, nous avons besoin de mettre le système des normes de sécurité alimentaire et de qualité en place car nous voulons que les consommateurs se sentent en confiance, peu importe l’origine du produit – Mexique, Chili ou Chine … nous ne pouvons pas avoir des normes différentes“.

“Nous apportons des fruits du Mexique et peut-être des États-Unis et de l’Australie dans le futur, tout en essayant de rendre disponible ces quatre types de fruits rouges toute l’année avec des emballages de différentes tailles.”

Source : freshfruitportal.com 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *