Les agriculteurs dénoncent la cherté de l’eau d’irrigation dans le Souss

agriculteurs_guerdan.jpg

Plus de 500 producteurs de la région du Souss ont assisté à l’assemblé générale extraordinaire organisée par l’association “AlMostakbal“ des utilisateurs de l’eau pour des fins agricoles afin de protester contre la cherté de la tarification de l’eau et les “pratiques abusives de“ de l’une des sociétés qui a coupé sans préavis l’eau aux plusieurs agriculteurs.

Ils estiment que les pertes subies au cours des trois dernières années ont conduit à la faillite de beaucoup d’entre eux et à l’accumulation de leurs dettes.  

Les plaintes des agriculteurs viennent dans le cadre de la réunion générale extraordinaire qu’à tenu l’association “Le futur pour les utilisateurs de l’eau à des fins agricoles” jeudi 15 janvier 2015 à la maison des jeunes d’Ouled Teima. Il a été noté à cette réunion le coût élevé de la tarification de l’irrigation et les différences significatives entre les agriculteurs présents et d’autres producteurs, et “aux bénéfices astronomiques qu’a fait l’entreprise qui s’occupe du projet de sauvetage des vergers de la région du Guerdane sans permettre aux agriculteurs une prime, en dépit de leur grande contribution.”

Le communiqué publié après la fin de la réunion a souligné que les agriculteurs de la région souffrent beaucoup, et qu’ils assument leur part de responsabilité envers un grand nombre de personnes vivant de ce secteur vital, qui “contribue à la création de plus de 21 millions de journées de travail chaque année, et comprend environ treize mille d’agrumiculteurs qui exploitent une superficie globale estimée à environ 92 000 hectares, ce qui représente 38% de la région Souss-Massa-Draa “.

Le communiqué a également affirmé un consensus de la plupart des intervenants sur la nécessité d’intensifier toutes les formes de la lutte autorisées par la loi, délégant au bureau administratif de prendre les mesures appropriées pour trouver une solution à cette crise fondamentale, y compris une invitation de la commission des secteurs productifs au parlement pour la reconsidération de la tarification de l’eau et l’électricité, en présence du ministres de l’agriculture (M. Aziz Akhenouch) et la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement (Mme Charafat Afilal). En plus d’adresser une plainte au conseil de la concurrence pour l’arbitrage dans cette affaire et de nommer un avocat pour entamer les procédures judiciaires. Avec la possibilité de boycott de la société Amansouss jusqu’à ce que les agriculteurs du Guerdan obtiennent justice et de faire pression par tous les moyens de protestation garantis par la constitution.

Pa railleurs, le bureau administratif tiendra une réunion cette semaine pour prendre les mesures appropriées conformément à la feuille de route approuvée par l’assemblée générale

Source : agadir24.com / hespress.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *