L’Egypte s’apprête à exporter les grenades Baladi

Les grenades représentent l’un des produits phares pour les entreprises exportatrices égyptiennes. « La popularité croissante des fruits exotiques et l’importance grandissante des produits sains peuvent stimuler la demande de grenades et nous pourrions en bénéficier », souligne Mohamed Gad, représentant d’Agrogad.

En effet, l’Egypte a déjà exporté les grenades des variétés Wonderful et 116 pendant les trois dernières semaines, mais ce n’est qu’à partir de la semaine prochaine que commenceront les premiers envois de la variété locale, Baladi.

« Nous pensons que c’est une variété meilleure par rapport à Wonderful et 116, à la fois en termes de goût et de degrés Brix. Le seul inconvénient est que sa peau n’est pas aussi ferme et son apparence n’est pas aussi belle », explique le représentant d’Agrogad.

La société égyptienne est encore jeune, et ce sera sa première année d’export des grenades. « Nous ne disposons pas encore de nos propres fermes, mais nous espérons obtenir un volume de 125 à 150 tonnes de grenades Wonderful et Baladi ». Ainsi, la société est entrée en contact avec plusieurs pays pour la promotion de ses fruits, y compris Singapour, Malaisie, Indonésie et Bangladesh, et il existe des opportunités en Russie et en Pologne, ainsi que dans les Pays-Bas.

Cependant, il existe des pays qui pourraient être fortement compétitifs au niveau international. L’Espagne, Israël et l’Inde sont les principaux producteurs de grenades, avec des années d’expérience et de nombreux contacts pour l’exportation de ce produit. “En tout cas, nous croyons que cette saison sera difficile pour Israël, puisque l’Union Européenne a interdit l’importation de certains produits d’Israël y compris les grenades”.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *